Cet article date de plus de huit ans.

Le Français Vincent Riou abandonne le Vendée Globe

L'un des grands favoris de la course abandonne après avoir endommagé son bateau (PRB) dans une collision, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vincent Riou, à l'entraînement sur son bateau (PRB), au large de Lorient, le 24 septembre 2012. (JEAN-MARIE LIOT / DPPI)

VENDEE GLOBE - Le Français Vincent Riou, l'un des grands favoris du Vendée Globe 2012-2013, a décidé d'abandonner dimanche 25 novembre. La veille, son bateau (PRB) avait heurté une bouée métallique qui a endommagé sa coque et un câble. "Alors qu’il estimait être en mesure de réparer la coque de son bateau, Vincent Riou n’a pas pu, en revanche, trouver de solution pour pallier la blessure de son tirant d’outrigger", précise l'organisation du Vendée Globe.

Le skipper de PRB a décidé de faire route vers le Brésil pour réparer son monocoque. Il pourrait rejoindre Salvador de Bahia d'ici trois jours, 500 milles (environ 900 km) le séparant de la baie brésilienne. "C’était une décision très dure à prendre mais c’est la plus raisonnable", a déclaré Vincent Riou, vainqueur de l'édition 2004-2005. Il est le 7e concurrent à abandonner. 

A la mi-journée dimanche, il ne restait plus que 13 monocoques Imoca de 60 pieds (18,28 m) encore en course après les abandons de Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol), Jérémie Beyou (Maître CoQ), Zbigniew Gutkowski (Energa) et Vincent Riou (PRB).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.