Cet article date de plus de sept ans.

Oracle remporte la 9e régate

Oracle Team USA, le "defender" américain de la Coupe de l'America, a remporté à San Francisco la 9e régate de la finale de la Coupe de l'America, battant nettement son challenger néo-zélandais Emirates Team New Zealand (ETNZ). 47" séparaient les deux bateaux à l'arrivée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les deux bolides des mers de la Coupe de l'America, le challenger Team New Zealand et le "defender" américain Oracle Team USA

C'est la 3e victoire d'Oracle Team USA (OTUSA) depuis le début de la  finale, le 7 septembre. Le score est cependant de 6 à 1 en faveur des  Néo-Zélandais car OTUSA a été pénalisé de deux points pour avoir triché dans  des régates préparatoires à la "Cup", en 2012. La régate s'est déroulée dans des vents de 18 à 19,5 noeuds, sous le  soleil, avec un courant de marée descendante assez fort (2,2 noeuds). Comme  pour chaque jour de course, des centaines de bateaux de tous types avaient pris  position à proximité du parcours dans la baie de San Francisco. Jimmy Spithill, le skipper de l'AC72 d'OTUSA, a pris le meilleur départ et  fait la course en tête. Y compris dans le troisième bord, au près (centre le  vent), qui était traditionnellement le point fort des Néo-Zélandais. "C'était une course excitante et très physique, a déclaré Spithill à  l'arrivée. Les gars ont fait un travail fantastique". Les Américains doivent encore remporter 8 manches pour conserver le trophée  enlevé en 2010 à Valence (Espagne), 5 de plus que les Kiwis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de l'America

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.