Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Une torera dans l'arène

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la corrida portugaise, le taureau n'est pas mis à mort. Rencontre avec une jeune Nîmoise passionnée par cette pratique. Son nom : Léa Vicens.

"J'ai dû partir de zéro. Je me suis un petit peu construite moi-même", confie la torera à cheval Léa Vicens qui s'entraîne actuellement à La Puebla del Rio, en Espagne.  La Nîmoise s'entraîne sous l'oeil averti d'une référence, l'ancien torero à cheval Angel Peralta. "Je voulais tellement laisser une trace de tout ce que j'ai vécu à quelqu'un... Et j'ai trouvé Léa. Elle a une très grande connaissance du combat avec le taureau. " Confirmation indirecte de celle qu'Angel Peralta a pris sous son aile. "Ce qui me plaît, c'est torer. C'est cette danse avec le taureau qui m'attire, me séduit et m'envoûte tous les jours."

Léa Vicens pratique la corrida dite portuguaise. L'animal n'est pas mis à mort. L'usage du cheval donne un relief particulier au spectacle. Et à 28 ans, bien entraînée,  la torera  est prête à créer l'évènement dans son pays. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.