VIDEO. De quoi souffre Michael Schumacher ?

Le pilote de F1 est dans un état critique au lendemain de son accident de ski. Les explications de Jean-Daniel Flaysakier, médecin et journaliste spécialisé pour France 2.

Son pronostic vital est engagé, et les médecins du CHU de Grenoble restent prudents. Après une chute à ski, dimanche 29 décembre, le pilote allemand de Formule 1 Michael Schumacher est en danger. Il souffre d'un "œdème cérébral", d'un "hématome intracrânien" ainsi que des "lésions crâniennes". Jean-Daniel Flaysakier, médecin et journaliste spécialisé de France 2, explique de quoi il s'agit.

Selon lui, l'ancien coureur automobile a échappé à une mort sur le coup probable grâce à son casque qui a empêché une fracture du crâne. Mais la puissance du choc subi s’est répercutée sur son cerveau, qui a été secoué dans sa boîte crânienne, d’où l’apparition d’une hémorragie et d’un œdème. Son cerveau a donc grossi à l’intérieur du crâne, provoquant un risque d'"engagement", c'est-à-dire une descente du cerveau vers le trou occipital. Ce mouvement risquerait d'infliger une pression sur la moelle épinière et d'entraîner des atteintes de centres nerveux vitaux.

Les médecins tentent donc de réduire la pression intracrânienne. Grâce à des médicaments d'abord, comme le mannitol. Ils peuvent aussi envisager d'ouvrir un "volet". Il s’agit de découper un peu de la boite crânienne du pilote, afin de laisser au cerveau un peu plus d’espace et d'aspirer l’hématome.

Michael Schumacher skie à Madonna di Campiglio, en Italie, le 14 janvier 2005.
Michael Schumacher skie à Madonna di Campiglio, en Italie, le 14 janvier 2005. (PATRICK HERTZOG / AFP)