VIDEO. Championnat du monde de triathlon : l'incroyable final des frères Brownlee

A quelques mètres de l'arrivée, le Britannique Jonathan Brownlee a été pris d'un malaise. Mais son frère est venu l'aider pour passer la ligne d'arrivée en deuxième position.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Epilogue tragique en finale des World Series de Triathlon : seul en tête à 300 mètres de l'arrivée, avec un titre qui lui tendait les bras, le Britannique Jonathan Brownlee a été pris d'un malaise qui lui a coûté la couronne, finalement décernée à l'Espagnol Mario Mola à Cozumel au Mexique dimanche.

Malaise à quelques mètres de l'arrivée

Rarement une finale n'a offert autant d'intensité dramatique. Médaillé d'argent aux Jeux de Rio en août, le benjamin des frères Brownlee semblait se diriger inexorablement vers son deuxième titre mondial, après 2012, seul en tête avec la ligne d'arrivée juste devant lui à quelques hectomètres. Mais le Britannique a alors soudainement commencé à tituber et zigzaguer, totalement inconscient, après 1500 m de natation, 40 km à vélo et 9,7 km de course à pied, sous une chaleur humide très éprouvante.

Son frère Alistair, double champion olympique en titre, qui se trouvait derrière lui, est alors venu l'aider, en le portant, allant même jusqu'à littéralement le pousser pour qu'il puisse franchir la ligne. Une fois la ligne passée, Jonathan s'est écroulé, totalement KO et a été pris de vomissements.

Alistair et Jonathan Brownlee à la fin du championnat du monde de triathlon le 18 septembre 2016.
Alistair et Jonathan Brownlee à la fin du championnat du monde de triathlon le 18 septembre 2016. (ELIZABETH RUIZ / AFP)