Cet article date de plus de sept ans.

Un 3e candidat à la présidence de la FIFA ?

L'ancien président de la Fédération chilienne de football, Harold Mayne Nicholls, pourrait être candidat à la présidence de la FIFA en mai prochain. Celui qui fut en charge des appels d'offres des Coupes du monde 2018 et 2022, entend s'opposer à Sepp Blatter. Rappelant qu'il avait fait part de ses réticences quant à la désignation du Qatar pour le Mondial-2022, il pourrait s'engager dans la course pour proposer de nouveaux objectifs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

"J'étudie la situation. Il y a une vraie possibilité pour moi d'être candidat" et d'empêcher Sepp Blatter d'être reconduit pour un cinquième mandat, a déclaré Harold Mayne-Nicholls, 53 ans, cité par The Guardian. 

L'homme souhaite redynamiser la FIFA et prendre de nouvelles responsabilités en rappelant qu'il a joué un "rôle actif dans le football" ces dernières années, et il affirme avoir déjà le soutien d'au moins cinq membre de la FIFA. S'il décidait officiellement de franchir le pas, il serait le troisième candidat avec Sepp Blatter et le Français Jérôme Champagne.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.