Transat Jacques Vabre : déjà deux abandons et un chavirage après un jour de course

Deux abandons et un chavirage au premier jour de course. Le duo Jérémie Beyou/Philippe Legros sur le monocoque Imoca Maître Coq a abandonné la course, suivi de Sébastien Josse et Charles Caudrelier qui ont aussi jeté l'éponge en raison d'"une série d'incidents". Le maxi-trimaran Lionel Lemonchois/Roland Jourdain a lui chaviré au large du cap Finisterre, les deux hommes sont sains et saufs.

(Le départ de la Transat Jacques Vabre dimanche © Jean-Marie Liot/DPPI/TJV15)

Il n'y a officiellement plus que 40 bateaux en course sur la 12e édition de la transat Jacques Vabre à la voile. Candidat au podium dans la catgéorie Imoca, les bateaux du Vendée globe, Jérémie Beyou a annoncé son abandon lundi après-midi. Avec son coéquipier Philippe Legros, ils avaient été contraints d'observer une escale technique à Roscoff après avoir brisé une pièce de l'un de ses étais cables qui servent à maintenir le mât. La pièce, un "émérillon", a bien été changée, mais cela n'était pas une garantie pour la suite en terme de sécurité.

Jérémie Beyou explique pourquoi il a décidé d'abandonner la course
--'--
--'--

Dans la soirée c'est  Sébastien Josse et Charles Caudrelier, engagés avec le monocoque Imoca Edmond de Rothschild, qui ont dû jeter l'éponge en raison d'"une série d'incidents" et mettaient le cap sur Lorient (Morbihan). La décision des deux hommes, vainqueurs de la dernière TJV en 2013 avec un trimaran MOD70, a été "dictée par leur sens marin et le souhait de ramener le dernier-né des Gitana à bon port".

Ecoutez Fabrice Rigobert sur l'abandon de Sébastien Josse et Charles Caudrelier
--'--
--'--

Le maxi-trimaran Prince de Bretagne, mené dans la Transat Jacques Vabre par Lionel Lemonchois/Roland Jourdain, a lui chaviré au large du cap Finisterre (nord-ouest de l'Espagne) mais les deux hommes sont sains et saufs, réfugiés à l'intérieur, a annoncé leur équipe.

Ecoutez Fabrice Rigobert sur le chavirage du maxi-trimaran Prince de Bretagne
--'--
--'--
Par ailleurs, Morgan Lagravière et Nicolas Lunven (Safran) ont presque simultanément signalé une avarie à bord de leur Imoca et indiqué qu'ils faisaient route vers Brest.

Les concurrents progressent en ce moment dans le golfe de Gascogne. C'est toujours Thomas Coville qui est en tête sur son grand trimaran. La flotte est scindée en deux entre ceux qui ont fait le choix de contourner la dépression par l'est et ceux qui vont la contourner par l'ouest. Les conditions de mer vont devenir de plus en plus difficiles dans les heures qui viennent.

Suivez en direct la course sur le site de la Transat Jacques Vabre