Tour de France : retour sur l'étape belge

Les coureurs ont dû franchir le mur de Huy ce lundi 6 juillet à l'occasion de la troisième étape de la Grande Boucle.

FRANCE 3

25 000 curieux étaient venus assister à l'ascension du mur de Huy en Belgique, une montée hallucinante, pour cette troisième étape du Tour de France. Pour assister au spectacle, chaque place vaut cher. "On est arrivé très tôt à 9h, donc on a une très belle place à 150 mètres de l'arrivée", confie un spectateur belge au micro de France 3.

Une difficulté infranchissable ?

Avant l'arrivée des coureurs, tous ceux qui se sont un jour attaqués à cette montée le disent : le mur de Huy est le kilomètre le plus long pour un coureur cycliste. "J'ai essayé une fois, je n'y suis pas arrivé. Trop dur", avoue un amateur.
Après de longues heures d'attente, les coureurs arrivent enfin. Les favoris donnent le tempo. Pour d'autres plus loin, chaque coup de pédale semble être une épreuve de force. Pour le maillot jaune Fabian Cancellara, l'ascension a ressemblé à un chemin de croix. Pris dans une chute, pour lui, comme pour tant d'autres aujourd'hui, le mur était trop haut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Joaquim Rodriguez remporte la 3e étape du Tour de France, le 6 juillet 2015, entre Anvers et Huy, en Belgique.
Joaquim Rodriguez remporte la 3e étape du Tour de France, le 6 juillet 2015, entre Anvers et Huy, en Belgique. (ERIC FEFERBERG / AFP)