Tour de France : le rêve d'un maillot centenaire

Le Tour de France partira samedi 6 juillet, à la mi-journée, de Bruxelles en Belgique. Les coureurs vont tous pédaler avec le même rêve, celui de porter le fameux maillot jaune. Il fête ses 100 ans cette année.

FRANCE 2

C'est l'histoire d'une couleur qui colle à la peau des vainqueurs. Le jaune du soleil de juillet, celui qui fait briller les cyclistes et les transforment à jamais. "Porter le maillot jaune, c'est fantastique", témoigne le quintuple vainqueur du Tour de France, Eddy Merckx, devant les caméras de France 2. "C'est quand même un honneur. C'est la lumière qui t'arrive dessus. Ça marque'', raconte Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France lui aussi.

Un maillot centenaire

L'histoire du maillot jaune commence dans un petit atelier qui appartenait à Eugène Christophe, le premier porteur du maillot jaune. C'était le 19 juillet 1919. "On ne se doutait pas que ce petit maillot allait devenir un symbole universel. C'est la couleur du soleil, c'est la couleur du blé", précise Serge Laget, ancien journaliste et spécialiste du cyclisme. Le mythique maillot jaune fête ses 100 ans cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maillot jaune Geraint Thomas, le 25 juillet 2018, à Saint-Lary-Soulan. 
Le maillot jaune Geraint Thomas, le 25 juillet 2018, à Saint-Lary-Soulan.  (JEFF PACHOUD / AFP)