Tour de France : des caméras thermiques pour lutter contre le dopage mécanique

Sur la Grande Boucle cette année, les grands moyens vont être employés pour lutter contre la fraude technologique. Une équipe de France 2 vous en dit plus.

FRANCE 2

Le Tour de France 2016 partira samedi du Mont-Saint-Michel, et pour la première fois, une caméra thermique sera utilisée pour détecter d'éventuels moteurs électriques sur les vélos. Depuis plusieurs mois, la présence de moteurs sur certains vélos des coureurs alimente la rumeur. Des doutes, des suspicions, puis en janvier dernier, le coup de tonnerre. Une coureuse prise en flagrant délit de triche. Le monde du cyclisme est abasourdi.

Des outils de pointe

À cinq jours du début du Tour de France, les organisateurs veulent tout faire pour éviter un scandale. Deux laboratoires de recherche ont travaillé pendant plusieurs mois. Ils espèrent avoir trouvé la parade : les caméras thermiques. Elles sont capables de détecter des sources de chaleur anormales. En plus de ces outils, les organisateurs s'appuieront sur des tablettes qui repèrent par exemple les roues magnétiques. Au total, plus de 4 000 contrôles devraient être réalisés pendant les trois semaines du tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des coureurs lors de la dernière étape du Tour de France, le 26 juillet 2015 entre Sèvres et Paris.
Des coureurs lors de la dernière étape du Tour de France, le 26 juillet 2015 entre Sèvres et Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)