Les chefs d’État sur la route du Tour de France

Les coureurs du peloton ont reçu la visite de François Hollande à leur arrivée à Mende, ce samedi 18 juillet.

FRANCE 2

Le Tour de France et les présidents de la République, c'est une grande histoire d'amour. La plupart des chefs d'Etat français ont assisté à une étape de cette course mythique, à l'instar de François Hollande ce samedi 18 juillet. "On a besoin d'être tous ensemble, c'est aussi ça le message du Tour", a déclaré le chef de l'Etat.

"Un moyen de se rapprocher du peuple"

Comme lui, de nombreux présidents de la République ont également applaudi les cyclistes depuis le début du Tour de France. C'est le cas du général De Gaulle en 1960, à Colombey-les-Deux-Eglises, ou de Valéry Giscard d'Estaing sur les Champs-Élysées, en 1975. Dix ans plus tard, François Mitterrand a, à son tour, immortalisé le passage des coureurs dans les Alpes. Jacques Chirac non plus n'a pas échappé à la tradition lorsque le Tour est passé en Corrèze, le 18 juillet 1998. Nicolas Sarkozy, passionné de cyclisme, a même réalisé son rêve d'enfant en franchissant la ligne d'arrivée dans la voiture des organisateurs, en juillet 2007.
 
"Je crois qu'ils aiment bien la compétition, pour un certain nombre, et puis c'est un moyen de se rapprocher du peuple", note le champion Bernard Hinault.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande assiste à la 14e étape du Tour de France, le 18 juillet 2015.
François Hollande assiste à la 14e étape du Tour de France, le 18 juillet 2015. ( REUTERS)