Tour de France : l'équipe BMC de Tejay Van Garderen remporte le contre-la-montre par équipes

L'étape de 28 km est un contre-la-montre par équipes.

De gauche à droite, le Britannique Christopher Froome, l\'Américain Tejay Van Garderen et l\'Italien Vincenzo Nibali le 7 juillet 2015 sur le Tour de France.
De gauche à droite, le Britannique Christopher Froome, l'Américain Tejay Van Garderen et l'Italien Vincenzo Nibali le 7 juillet 2015 sur le Tour de France. (JEFF PACHOUD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'équipe BMC de Tejay Van Garderen a remporté, dimanche 12 juillet, la 9e étape du Tour de France entre Vannes et Plumelec, le seul contre-la-montre par équipes de cette édition 2015. Ils ont bouclé la course avec une seconde d'avance sur l'équipe Sky du maillot jaune Christopher Froome. Ce dernier conserve cependant sa tunique de leader.

La Movistar sur le podium. Troisième de l'épreuve avec son équipe, à 4 secondes de la BMC, le Colombien Nairo Quintana reste au contact de ses rivaux dans l'optique de la victoire finale.

Contador et Nibali perdent de précieuses secondes. Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) et Vincenzo Nibali (Astana) ont respectivement perdu 27 et 34 secondes sur le maillot jaune.

Il n'y a plus de Français dans le top 10. Warren Barguil (Giant Alpecin, 16e) et Tony Gallopin (Lotto Soudal, 15e) ont perdu plus d'une minute trente sur la tête de la course.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TOURDEFRANCE

18h57 : Chris Froome tient vraiment à son maillot jaune. Quitte à participer à des jeux sur Twitter pour en récupérer un exemplaire.

18h52 : Chris Froome et son équipe Sky ont perdu le contre-la-montre par équipes pour 62 centièmes de seconde. Le Britannique conserve toutefois son maillot jaune. Voici les images de son arrivée.

(FRANCE TV)

17h52 : Une seconde a suffi. La formation BMC de l'Américain Tejay Van Garderen a remporté la 9e étape du Tour de France, devant l'équipe Sky. Voici les derniers mètres de la course des Américains.

(FRANCE TV)

17h23 : L'étape du jour résumée en une punchline pas très sympa pour les équipes françaises, pas à l'aise en contre-la-montre par équipes.

17h20 : Voilà ce que donne le classement général à l'issue de cette étape. Exit Warren Barguil et Tony Gallopin du top 10.

17h18 : L'équipe Sky de Christopher Froome échoue d'une seconde contre la BMC de Tejay Van Garderen.

17h13 : Au tour de l'équipe BMC d'en finir avec un temps meilleur de quatre secondes que celui réalisé par les Movistar. 32'15, voilà le nouveau meilleur temps.

17h09 : L'équipe Tinkoff d'Alberto Contador termine 25 secondes derrière la Movistar de Nairo Quintana. D'après les pointages intermédiaires, la BMC et la Sky devraient améliorer le temps de l'équipe espagnole.

16h59 : L'équipe AG2R en termine en concédant 1'20 sur la Movistar. Ça peut paraître beaucoup, mais l'équipe française a limité la casse après un départ calamiteux.

16h52 : Virtuellement, l'équipe BMC, annoncée comme l'épouvantail du contre-la-montre par équipes, a pris le meilleur départ.




16h47 : L'équipe Movistar améliore le temps de l'équipe Astana, avec un temps de 32'19, 31 secondes de mieux que l'équipe de Nibali.

16h46 : Au tour de l'équipe Sky, du maillot jaune Chris Froome, de s'élancer. Dans une demi-heure, on saura qui a le maillot jaune avant la journée de repos.

16h43 : Et pendant ce temps-là, après la ligne d'arrivée...

16h40 : L'équipe Movistar (Quintana, Valverde) semblait bien partie pour largement améliorer le temps des Astana, quand une cassure s'est crée au sein de l'équipe, ce qui a obligé les hommes de tête à attendre leurs équipiers.




16h35 : Classement provisoire après le passage de 13 équipes sur la ligne : 1) Astana 2) IAM à 3 secondes 3) Lampre à 13 secondes. A noter que la Lotto de Tony Gallopin est 4e à 39", et la FDJ de Thibaut Pinot est 7e à 58".

16h28 : Belle performance de l'équipe Astana, qui réalise le meilleur temps en améliorant de 3 secondes le temps de l'équipe IAM, en se faufilant entre les drapeaux bretons nombreux sur la côte de Cadoudal.


16h13 : A noter que Vincenzo Nibali, déchaîné, met en difficulté ses équipiers en roulant très rapidement. Mais le temps de l'équipe Astana ne sera mesuré qu'au cinquième équipier à franchir la ligne.

Le vainqueur du Tour 2014, en retrait en ce début de Tour, veut redresser la situation au classement général.

16h11 : "On est partis comme des balles", confie Sylvain Chavanel, dont l'équipe IAM a réalisé le meilleur temps provisoire.

15h58 : Il y a tellement de monde sur le bord de la route, particulièrement dans la côte de Cadoudal, que les équipe sont du mal à effectuer les relais.

15h54 : Sept équipes ont déjà franchi la ligne d'arrivée. Meilleur temps pour la Lampre. La FDJ, l'équipe de Thibaut Pinot, lâché déjà 45 secondes alors que les équipes des favoris n'ont pas encore couru.

15h49 : Vous êtes trop petit(e) pour voir passer les coureurs ? Une spectatrice de Vannes a trouvé un poste d'observation originale, tweete Le Télégramme.

15h40 : L'équipe Bretagne-Séché Environnement en termine péniblement. Les coureurs bretons ont dû attendre le fameux cinquième coureur, leur sprinter Arnaud Gérard, en difficulté.

15h33 : Si vous aimez les coureurs cyclistes et les formations symétriques façon "natation synchronisée", ce contre-la-montre par équipes est fait pour vous.

15h16 : Les équipes françaises sont assez mauvaises dans l'exercice du contre-la-montre par équipe. Chez AG2R, considérée comme une des meilleures, l'objectif est de ne pas perdre plus d'une minute sur les concurrents au maillot jaune. Pour des équipes comme la FDJ ou Bretagne Séché, l'idée est d'éviter les dernières places.

15h05 : Rappel des règles du contre-la-montre par équipes. Pour chaque équipe, c'est le temps du cinquième coureur qui compte. Certains coureurs, des grimpeurs trop légers pour cet exercice, restent dans la roue de leurs équipiers.

On citera Jacques Anquetil, grand spécialiste de l'épreuve chronométrée : "démarrer à bloc, accélérer au milieu et finir au sprint".

15h02 : C'est parti pour ce contre-la-montre par équipes avec l'équipe australienne Orica-GreenEdge, pas maladroite dans l'exercice. Vous pouvez suivre l'étape en vidéo par ici.


14h50 : Le profil de l'étape du jour : un contre-la-montre par équipe piégeux, avec plusieurs côtes, qui pourrait dérégler (un peu) les équipes spécialistes du parcours, comme la BMC, grande favorite.





14h06 : Le coureur d'Europcar Pierre Rolland réagit violemment sur Facebook à la polémique qui frappe le tour d'Autriche, où un coureur érythréen a été victime d'insultes racistes dans le peloton : "On est en 2015 !!! C'est juste inadmissible de lire des choses comme ça ! Le racisme est l'une des pires choses qui existent dans cette société. Trop de gens se sont battus pour qu'il y ait une égalité entre tous les hommes. D'ailleurs Teklehaimanot et l'engouement qu'il génère est juste magique pour notre sport."

13h44 : Les caravanes sont déjà en train de s'installer sur les pentes de la Pierre-Saint-Martin, la station pyrénéenne qui accueillera pour la première fois le Tour de France mardi. Reportage de France 3 Aquitaine.

13h12 : Les coureurs du Tour vont disputer le contre-la-montre par équipes, un exercice créé en 1982... Presque par accident. La première fois que le peloton s'y est collé, c'était pour remplacer une étape annulée par une manifestation des ouvriers d'Usinor dans le Nord, raconte Jean-Paul Ollivier sur France Info.

12h44 : Oups ! Le cahier des sports de Ouest-France revient sur la victoire d'Alexis Vuillermoz, hier, à Mûr-de-Bretagne, en publiant une photo d'un coureur de l'équipe Bretagne-Séché... Vuillermoz porte les couleurs d'AG2R-La Mondiale.

12h37 : Certaines équipes cherchent à maximiser le confort de leurs coureurs pendant la longue transhumance que constitue le Tour de France. Ainsi, dans les équipes Sky ou Etixx, chaque coureur dort chaque nuit sur son propre matelas, relate Le Figaro.

10h40 : Vous vous êtes peut-être demandé en regardant le Tour à quoi servait ce tube qui dépasse de la selle des coureurs. Il s'agit d'un capteur GPS. Notre journaliste Fabien Magnenou vous explique toutes les joyeusetés qu'on peut faire avec.




(REUTERS)

09h44 : C'est l'histoire d'une petite station de moyenne montagne qu'on a voulu relancer en y faisant passer la Grande Boucle. Quatre ans après, la Planche des belles filles attend toujours les retombées du Tour. Notre reportage sur place.




(PIERRE GODON / FRANCETV INFO)

09h08 : Ne croyez pas que les champions ne réagissent pas à ce que vous écrivez sur les réseaux sociaux. Ainsi, un internaute critique de la première semaine des deux espoirs français Thibaut Pinot et Romain Bardet a eu la surprise d'avoir une réponse des deux coureurs.