DIRECT. Tour de France : regardez la présentation du parcours de l'édition 2016

Le parcours de la Grande Boucle est dévoilé sur la scène du Palais des Congrès à Paris.

Le coureur italien Vincenzo Nibali pendant la 19e étape du Tour de France, le 24 juillet 2015.
Le coureur italien Vincenzo Nibali pendant la 19e étape du Tour de France, le 24 juillet 2015. (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le tracé du Tour de France 2016 est dévoilé, mardi 20 octobre, par son directeur, Christian Prudhomme, au Palais des Congrès, à Paris. Une présentation que vous pouvez suivre en direct sur francetv info.

Une certitude, on aura des images superbes. La Grande Boucle s'élancera le 2 juillet du Mont-Saint-Michel pour trois jours en Normandie. Reste à connaître la suite, les villes-étapes et les grands cols du parcours de quelque 3 500 kilomètres concocté par les services techniques de l'épreuve.

Certains noms de villes-étapes ont été dévoilés ici et là : Angers, Limoges, Montpellier, mont Ventoux, Saint-Gervais... Et aussi le Lioran, la station verte du Cantal qui propose des terrains de moyenne montagne tout près du volcanique Puy Mary labellisé "grand site de France". Candidat aux régionales, Eric Woerth a vendu la mèche le jour de son intronisation : Chantilly sera ville-départ pour la dernière étape vers les Champs-Elysées. 

La Suisse devrait avoir le droit à une arrivée spectaculaire à Finhaut-Emosson. Le 20 juillet, les coureurs grimperont jusqu'à près de 2 000 mètres d'altitude et repartiront en bus par une galerie de sept kilomètres creusée sous le lac. "Un univers à la James Bond", selon le directeur du Tour, Christian Prudhomme.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TOURDEFRANCE

17h36 : "Le Tour est toujours pour les grimpeurs. Si on n'est pas grimpeur, on ne peut pas gagner le Tour de France. Il faut grimper bien sûr, il faut surtout être constant, avoir des qualités physiques et nerveuses pour résister trois semaines."

Le directeur du Tour a désigné le mont Blanc comme star du parcours de la prochaine édition de la Grande Boucle. Il répond aux questions de nos confrères de France 3 Alpes.

15h28 : Parmi les villes qui accueilleront la Grande Boucle en 2016, certaines attendaient depuis longtemps. Saumur (Maine-et-Loire), par exemple, patiente depuis 1987. Pour Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) et Villars-les-Dombes (Ain), officiellement désignées ce matin, ce sera inédit. Et ce sera surtout "du pain bénit" : les maires des trois communes, que j'ai contactés, comptent sur les retombées économiques du Tour.



Un village départ du Tour de France, le 10 juillet 2015 à à Livarot (Calvados).

(LIONEL BONAVENTURE / AFP)

15h21 : "Il effraie comme tous les parcours, mais c'est plutôt un beau parcours, avec un peu de surprises."

Thibaut Pinot, troisième du Tour 2014, a été interrogé par France Info.

15h11 : "Pour moi, le Tour doit mettre en scène tous les aspects du cyclisme et ce sera le cas avec ce parcours. C'est un tracé très complet avec des chronos durs, des montées difficiles comme le Ventoux et peut-être du vent en première semaine. Il faudra faire attention mais c'est un parcours qui me convient davantage."

Chris Froome, le vainqueur du Tour 2015, a réagi pour L'Equipe.

15h20 : Vous nous l'avez dit dans les commentaires, vous n'êtes pas tous de grands fans de ce tracé du Tour de France 2016, qui zappe le Nord-Est ainsi que la Bretagne, privilégiant la montagne. Mais qu'en pensent les coureurs ?

14h24 : Comme d'habitude, un grand quart Nord Est est oublié !!! C'est un demi-Tour de la France....

14h23 : Bof, ce tour est devenu un cirque avec des coureurs aux performances douteuses. Le mieux serait qu'il y ait boycott.

14h23 : Jamais content, pour une fois que la montagne est au rendez vous... Il va y avoir de la bagarre.

14h22 : Y aura-t'il un sprint dans l'avion avant les Champs-Elysées ?

14h21 : Une bonne partie du Nord à l'Est de la France une nouvelle fois oubliée... Mais on passe hors frontières ! Ce n'est plus le Tour de France, mais le Tour d'une certaine France...

14h21 : Le parcours du Tour ne vous a pas tous convaincu. Dans les commentaires, vous êtes nombreux à pester contre ce tracé, qui ignore un grand quart Nord-Est de la France.



(TV MANCHE)

13h50 : @anonyme N'y voyez pas de dessous-de-table :-) Mais le passage obligé des Alpes et des Pyrénées favorise les villes situées au sud de la Loire. Ainsi, Pau a carrément un adjoint au maire dédié au Tour de France, vu qu'il y passe tous les ans. L'année dernière, le Nord et la Bretagne étaient mieux lotis, avec toute la première semaine.

Les villes de la moitié nord du pays qui ont accueilli le plus souvent la Grande Boucle sont Paris (103 fois, forcément) et Metz (41 fois).

13h42 : Le sud paierait-il plus aux organisateurs pour 2016 ?

13h49 : @loustic du 29 Il y a deux façons de voir le coût pour la commune qui accueille une arrivée par exemple. Le prix catalogue (autour de 120 000 euros). Ou alors le prix catalogue + les frais divers (aménagement de la chaussée pour les coureurs, coût d'installation de la salle de presse, etc.). Comme nous vous l'expliquions en juillet dernier, l'addition peut tripler au total. Ce qui a refroidi certaines communes.

A noter que, pour les villages qui reçoivent le Tour de France, comme le Mont-Saint-Michel par exemple, une grande partie de la facture est payée par le conseil départemental. Les départements financent aussi la réfection de la plupart des routes où passent les coureurs.

13h41 : Combien coûte une ville qui veut accueillir une étape du TDF?

13h48 : @anonyme Le parcours est élaboré par les services techniques d'ASO, en collaboration avec les conseils départementaux. Le passage du Tour de France peut être l'occasion de médiatiser un événement. Il y a deux ans, le Tour de France est passé par plusieurs lieux symboliques de la première guerre mondiale comme le Chemin des Dames par exemple, à l'occasion du centenaire de 1914. Cette année, le Tour passera près de la grotte Chauvet, dont la réplique a été récemment ouverte au public.

Les organisateurs font leur marché parmi les villes candidates pour dessiner le meilleur parcours, et essayer de trouver des difficultés inédites. La Planche des belles filles, "découverte" en 2012, s'est imposée comme un rendez-vous important du parcours.

13h41 : Qui décide du parcours ?

12h55 : Vous avez raison @Zarkastikas. Le nord de la France, (tout comme la Bretagne) ne verront pas passer la caravane cette année. Mais ces deux terres de cyclisme ont pris l'habitude de ne voir passer qu'épisodiquement le peloton. Ainsi, Thierry Gouvenou, le directeur technique du Tour, le reconnaissait dans L'Equipe : "Ce sont deux régions incontournables pour le Tour. On ne peut pas les oublier plus de deux ans de suite." Rendez-vous est pris pour 2017 (enfin, j'espère !)

12h55 : J'appellerai ça plutôt un tour du Sud 😓

12h54 : Cette année, le parcours fait la part belle aux Alpes, avec six étapes dans le massif, contre trois seulement dans les Pyrénées. La course devrait se jouer lors de la dernière semaine, ultra-relevée, avec cinq cols inédits, un contre-la-montre en altitude, entre Sallanches et Megève, et une arrivée à Morzine, l'avant-dernier jour de l'épreuve. La preuve en statistique :

12h53 :

Ça y'est le parcours officiel du #tdf2016 est connu !!

12h53 : C'est la fin du suspense. Le parcours du Tour de France est désormais connu.

11h59 : L'équipe du Tour a décidé de jouer la carte des réseaux sociaux. La carte du parcours, qui débutera au Mont-Saint-Michel, sera composée des tweets des différents internautes qui interagissent avec le compte de la compétition.

11h36 : Ça y est ! Vous pouvez suivre la présentation du parcours de l'édition 2016 du Tour en direct sur notre site en cliquant ici.

11h22 : @Jrmz : Ici même ! Nous vous donnerons le lien dès que l'événement débutera.

11h21 : Où peut-on suivre un direct vidéo de la présentation du tour 2016 ?

11h11 : A quelques minutes de la divulgation du parcours du prochain Tour de France, l'organisation fait monter la sauce sur Twitter.