Tour de France 2017 : revivez le contre-la-montre décisif à Marseille

Romain Bardet, deuxième avant le début de l'étape, a bien failli voir ses espoirs de podium s'envoler lors du contre-la-montre de Marseille.

Ce qu'il faut savoir

Du Vélodrome au Vélodrome, en passant par la Bonne Mère ! La ville de Marseille a accueilli le Tour de France, samedi 22 juillet, pour un contre-la-montre individuel, à la veille de l’arrivée sur les Champs-Elysées. Romain Bardet a sauvé sa place sur le podium pour une petite seconde, tandis que le maillot jaune Christopher Froome a conforté sa première place au général. Rigoberto Uran est son nouveau dauphin. Regardez les réactions à cette étape sur franceinfo et francetv sport.

Bodnar remporte le chrono. Le Polonais Maciej Bodnar (Bora) s'est imposé à Marseille après 28'15 de course, suivi par son compatriote Michal Kwiatkowski (Sky), en 28'16.

Le podium chamboulé. Si Christopher Froome (Sky), qui affectionne l'exercice du contre-la-montre, a tenu son rang en terminant troisième de l'étape, il n'en a pas été de même pour Romain Bardet (AG2R). Le Français a terminé 52e (30'18), perdant sa deuxième place au général. Il est désormais troisième, avec une seconde d'avance sur Mikel Landa (Sky).

  Un peu plus de 20 kilomètres pour faire la différence. Les coureurs se sont élancés un à un sur le parcours de 22,5 kilomètres, dans une étape où le départ et l’arrivée ont eu lieu dans l’enceinte du mythique Stade-Vélodrome. Après un passage sur la corniche et le Vieux-Port, les coureurs ont attaqué la montée de Notre-Dame-de-la-Garde (1,2 kilomètre à 9,5%).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TDF

19h51 : "Chaque Tour de France est difficile. Je ne sais pas si c'est plus difficile, car on souffre chaque fois. C'est sans conteste le plus serré. Je n'ai jamais été sûr de la victoire jusqu'à Marseille. Heureusement, mes jambes tournaient bien pour ce chrono, je n'étais pas dans un mauvais jour."

Christopher Froome a livré quelques commentaires, après le contre-la-montre à Marseille. Interrogé sur les sifflets qui l'ont visé, le coureur de l'équipe Sky n'a pas montré d'amertume. "On était au coeur de Marseille, on terminait dans un stade de football, ce n'est pas surprenant. Je ne leur en veux pas."

18h04 : La photo où tout s'est joué.

17h56 : Romain Bardet avait l'air au bout du rouleau, adossé à un mur du Vélodrome, entouré d'une forêt de micros. Voici son interview.

17h49 : @miniglick @Anonyme C'est la coutume, Cadel Evans, 23 secondes derrière Alberto Contador au général le dernier jour, n'avait rien tenté en 2007.

Après, les traditions sont faites pour être brisées...

17h49 : Pourquoi Landa ne pourrait pas récupérer la 3ème place lors de l'étape demain ?

17h49 : Pourquoi #Landa ne pourrait pas récupérer cette fameuse seconde et finir 3ème du tour ? Il reste une étape pourtant 🤔

17h47 : Romain Bardet explique qu'il est "très fatigué" depuis l'étape de l'Izoard, jeudi.

17h48 : "Je suis à bout, sur le Tour, il y a 21 étapes, il y a des jours où on est bien, d'autres où on n'est pas bien. J'ai rapidement vu que je n'étais pas dans le match. Je ne pensais pas au podium, je pensais juste à arriver le plus vite possible sur la ligne."

17h44 : Romain Bardet devrait finir (sauf accident) deux fois de suite sur le podium du Tour, une première depuis 1996-1997 avec Richard Virenque.

17h38 : Romain, on compte sur toi, tu as de grandes capacités, tu es le meilleur

17h44 : 👏 à tous !! Je suis très admirative de leurs efforts d'abord.

17h43 : Les chronos ne réussissent pas aux Français bien classés au général (voir Virenque) . Un grand bravo quand même à Romain Bardet pour son Tour !

17h43 : Commentaire de Michael Rasmussen, ancien coureur (déchu) sur Twitter : "J'ai de la peine pour Mikel Landa. Il se demandera longtemps combien de fois il aurait pu gratter cette seconde pendant les trois dernières semaines."


L'an prochain, quand il aura sa chance (chez Movistar ?), il sera un concurrent redoutable.

17h35 : Bardet 3e pour 1 seconde ! BRAVO ROMAIN !!

17h41 : Chris Froome termine 3e du chrono et ne gagnera pas d'étape cette année, donc. Petite déception pour le coureur de la Sky, qui avait toujours remporté une étape lors de ces trois précédents succès.

17h33 : Romain Bardet sauve in extremis sa 3e place au classement général, pour une seconde !

17h30 : Chris Froome a Romain Bardet en ligne de mire. Il a presque repris 2 minutes au Français, qui a manifestement mal jaugé son braquet pour cet effort si particulier.

17h29 : 7e temps pour Rigoberto Uran à 30 secondes du meilleur temps. Il aurait pu faire bien mieux sans cette frayeur dans le dernier virage.

17h28 : Rigoberto Uran vient de percuter (à vitesse réduite) une barrière !

17h28 : Arrivée de Mikel Landa, qui fait un bon chrono en ne concédant que 51 secondes au meilleur temps.

17h25 : Les supporters de Romain Bardet, là, maintenant, tout de suite.

17h25 : Bardet, qui peine à avancer dans la côte, pourrait même être éjecté du podium par Mikel Landa !

17h25 : C'est dur pour Romain Bardet dans la montée de Notre-Dame de la Garde, malgré un public digne de l'Alpe d'Huez !

17h22 : Le maillot à pois est 16e temps provisoire, ce qui n'est vraiment pas mal vu la configuration du parcours.

17h23 : Impressionnant Warren Barguil. Pour un grimpeur il réalise un excellent contre-la-montre

17h23 : Alberto Contador réalise une très belle performance. Il est pour l'instant 5e du chrono, à 21 secondes de Maciej Bodnar. Chapeau le Pistolero !

17h22 : En revanche, Chris Froome est dans les eaux du meilleur chrono, à deux secondes du meilleur temps signé par son coéquipier Michal Kwiatkowski.

17h17 : Romain Bardet réalise un temps assez moyen au premier point intermédiaire. Il perd bien sa 2e place.

17h15 : Si vous cherchez un coureur en particulier, ou le détail des points intermédiaires, le Race Center de la course est fait pour ça.

17h13 : Aïe, aïe, aïe.

17h12 : Nairo Quintana, qui avait la tête ailleurs pendant ce Tour, perturbé par des rumeurs de transfert et cramé par un Giro exigeant, en termine au-delà de la 20e place.

17h19 : Romain Bardet est acclamé par le public marseillais massé derrière les barrières. Pourtant, c'est Rigoberto Uran qui a réalisé un meilleur départ et qui lui chiperait la 2e place. Méfiance : sur un contre-la-montre, l'important est de ne pas se mettre dans le rouge.

17h07 : Les raisons de croire à un changement de maillot jaune le dernier jour.

17h05 : Honteux , Lamentable , Scandaleux ! Un stade pratiquement vide et non sportif !

17h04 : Il démarre sous une bronca du Vélodrome.