WTA 1000 de Rome : Cori Gauff s'offre Sabalenka, Barty et Pliskova se baladent... Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée

La jeune Américaine Cori Gauff a battu sans trembler Aryna Sabalenka, pourtant lauréate à Madrid il y a quelques jours. Qualifications également pour Ashleigh Barty, Iga Swiatek et Karolina Pliskova.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cori Gauff a réalisé une grosse performance à Rome en s'offrant Sabalenka. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Pour cette quatrième journée sur les courts du WTA 1000 de Rome, Cori Gauff s'est qualifiée jeudi 13 mai pour les quarts de finale face à Aryna Sabalenka, tout comme la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, ou la vainqueur de l'édition 2019, Karolina Pliskova.

Cori Gauff en confiance

Cori Gauff continue son beau parcours à Rome. L'Américaine de 17 ans s'est qualifiée pour les quarts de finale en éliminant Aryna Sabalenka (7-5, 6-3), vainqueur à Madrid, la semaine passée, finaliste à Stuggart et nouvelle numéro 4 mondiale. Un joli coup pour la jeune 35e mondiale, avec une deuxième victoire de suite sur une Top 20 après son succès face à Maria Sakkari (19e au classement WTA). 

Ashleigh Barty ne s'arrête plus

L'Australienne se balade à Rome. Ashleigh Barty a éliminé la Russe Veronika Kudermetova, 28e mondiale 6-3, 6-3. La numéro 1 mondiale n'a pas perdu un set et n'a guère été mise en danger depuis son début de tournoi. Son parcours dans la capitale romaine confirme son très bon état de forme et ses bonnes sensations depuis le début de la saison sur terre battue. Qualifiée pour les quarts de finale, elle affrontra l'Américaine Cori Gauff. 

Swiatek passe in extremis, Pliskova en toute tranquillité

La vainqueur du dernier Roland-Garros n'a pas encore retrouvé toutes ses sensations sur terre cette saison. La Polonaise Iga Swiatek s'est tout de même qualifiée pour les quarts de finale, mais elle a dû s'employer pour dominer la Tchèque Barbora Krejcíková, 40e joueuse mondiale. Après avoir surclassé l'autre finaliste porte d'Auteuil l'an passé, Sofia Kenin, au 2e tour, Krejcíková est passé tout proche de récidiver face à une Swiatek empruntée, et pas aidée par le fort vent sur la capitale italienne. La joueuse de 25 ans a même obtenu deux balles de match à 6-3, 6-5 dans le deuxième set. Le moment choisi par Swiatek pour se réveiller et retrouver plus de variété dans son jeu. La Polonaise de 19 ans a finalement trouvé la clé en remportant le match sur le service de son adversaire, après 2h50 de combat acharné (3-6, 7-6, 7-5).

Karolina Pliskova a de son côté connu bien moins de difficultés pour se défaire de Vera Zvoraneva (7-5, 6-3). La Tchèque, vainqueur en 2019 et finaliste en 2020 à Rome, peut retrouver la confiance après une première partie de saison en deçà de ses standards.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.