Roland-Garros 2022 : Martina Trevisan, l'inattendue demi-finaliste

Classée 59e au classement WTA, l'Italienne dispute jeudi sa première demi-finale en Grand Chelem, à 28 ans.

Article rédigé par
Tom Nouvian - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Martina Trevisan célèbre sa victoire contre Leylah Fernandez à Roland-Garros, le 31 mai 2022. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Elle est la plus âgée et la moins bien classée des joueuses du dernier carré. À 28 ans, Martina Trevisan va disputer sa première demi-finale en Grand Chelem, jeudi 2 juin, contre la prodige américaine Coco Gauff, de dix ans sa cadette. Elle est la première Italienne à atteindre le dernier carré de Roland-Garros depuis Sara Errani en 2013. Une révélation sur le tard pour celle qui était l'une des joueuses les plus prometteuses de son pays.

Avant ce mois de mai, rares étaient les personnes capables de citer le nom de Martina Trevisan, encore moins de l'imaginer jouer une place en finale sur l'ocre parisien. Pourtant, elle n'est pas une nouvelle venue sur le circuit WTA. En 2009, à 16 ans, la Transalpine avait atteint coup sur coup le dernier carré des tournois juniors de Roland-Garros et de Wimbledon. Malgré ces promesses, sa carrière a été brisée avant même de vraiment se lancer.

Une carrière entravée par l'anorexie

Souffrant d'anorexie, elle n'a pu jouer aucun match de la fin de l'année 2009 à 2014. Ce n'est qu'à 21 ans que Trevisan fait son retour sur le circuit. De 2014 à 2019, elle enchaîne les tournois ITF, tous sur terre battue, essentiellement en Italie. Si elle y glane neuf titres, elle ne réussit à intégrer le tableau principal de Roland-Garros qu'en 2020, avec un parcours surprenant, la menant jusqu'en quarts de finale, où elle tombe face à la future vainqueure, Iga Swiatek.

Le jeu technique de la gauchère d'1m60 et sa débauche d'énergie impressionnent. Cette année là, elle écarte notamment les têtes de séries Maria Sakkari et Kiki Bertens. Un exploit qu'elle n'a pas réussi à réitérer en 2021 (éliminée au 2e tour), mais sa progression a repris en 2022.

Dix victoires consécutives 

Cette saison, la Florentine est dans la forme de sa vie. Trevisan vient d'enchaîner dix victoires consécutives, devenant la première Italienne à le faire depuis Flavia Pennetta en 2009. Dans sa préparation aux Internationaux de France, Trevisan a notamment remporté son premier tournoi WTA 250 à Rabat. "J'ai enchaîné beaucoup de matchs ces derniers temps. Je pense que je joue mon meilleur tennis (...). Mon nom m'a été donné par ma mère, sûrement en référence à Martina Navratilova. Je ne sens pas de pression à cause de mon prénom, je l'adore", a-t-elle déclaré juste après sa victoire contre Leylah Fernandez.

Pour sa première demi-finale, Martina Trevisan retrouve l'Américaine Coco Gauff. Une adversaire qu'elle avait d'ailleurs déjà battue en trois sets sur la terre battue parisienne en 2020, lors de sa première porte d'Auteuil (4-6, 6-2, 7-6). La rencontre s'annonce très disputée, mais rien ne semble impossible pour l'Italienne. "C'est mon moment", a-t-elle assumé sans sourciller plus tôt dans le tournoi. Gauff est prévenue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.