Open d'Australie : Alizé Cornet crée l'exploit face à Garbine Muguruza et rejoint le troisième tour

La Française s'est imposée face à la numéro trois mondiale, jeudi, en deux sets. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La Française Alizé Cornet lors de sa victoire contre la numéro trois mondiale, Garbine Muguruza, au deuxième tour de l'Open d'Australie, le 20 janvier 2022 à Melbourne. (WILLIAM WEST / AFP)

Elle l'a fait, et sans trembler ! La Française Alizé Cornet, 61e mondiale, s'est offert la numéro 3 mondiale Garbine Muguruza en deux sets (6-3, 6-3), jeudi 20 janvier, au deuxième tour de l'Open d'Australie. Cornet n'avait plus atteint le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'US Open 2020.

"Dans deux jours, c'est mon anniversaire, alors c'est le plus beau cadeau que je pouvais me faire", a commenté la joueuse qui fêtera ses 32 ans. Samedi, justement, elle affrontera la Slovène Tamara Zidansek (29e) pour une place en huitièmes de finale.

Solide, Cornet a aussi été bien aidée par Garbine Muguruza, qui a commis trop de fautes (33 contre 16 à la Française). "Mon état d'esprit était parfait. J'étais super concentrée, je me sentais comme dans une bulle. Je suis très heureuse", a souligné la gagnante.

"Je vois que je peux battre n'importe qui"

La Française n'a pas eu la moindre balle de break à sauver, alors que Muguruza a été sous pression. Dans la première manche, Cornet s'est ainsi procuré au moins une balle de break sur chaque jeu de service de son adversaire. Dans la seconde manche, la Française a transformé les deux balles de break jouées, concluant la partie sur la première des trois balles de match obtenues sur le service de l'Espagnole.

"Parfois, je n'arrive pas à me relâcher sur le court et à exploiter ce potentiel que je sens que j'ai depuis des années, a expliqué Cornet après sa victoire. C'est en dents de scie : quand je suis comme ça, concentrée, dans ma bulle, en mission, je vois que je peux battre n'importe qui, parce que j'ai vraiment fait un match quasi parfait."

Son 60e Grand Chelem consécutif

Il s'agit de sa quatrième victoire en Grand Chelem face à une Top 10. La Tricolore enregistre sa plus belle victoire sur le circuit depuis celle à Madrid en 2015 contre Simona Halep, alors numéro deux mondiale.

Cornet restait sur trois éliminations consécutives au deuxième tour à Melbourne où elle avait atteint les huitièmes de finale en 2009. La Française participe ici à son 60e tournoi du Grand Chelem consécutif. Elle n'a encore jamais atteint les quarts. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.