Cet article date de plus de six ans.

Monterrey : Garcia encore qualifiée sur abandon, Mladenovic éliminée

Caroline Garcia, tête de série numéro 3, s'est qualifiée vendredi pour les demi-finales du tournoi de Monterrey (Mexique), tandis que Kristina Mladenovic a été éliminée en quarts. Garcia a une nouvelle fois profité de l'abandon de son adversaire, la Slovaque Magdalena Rybarikova (N.8) à l'issue de la première manche remportée par la Française 7-5. En demi-finales, Garcia affrontera la tenante du titre serbe Ana Ivanovic, tête de série numéro 1, qui a aisément écarté Mladenovic 6-3, 6-2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joueuse française Caroline Garcia

Caroline Garcia aurait-elle un pouvoir secret? En l'espace d'une semaine, c'est déjà la troisième fois que la jeune Tricolore bénéfécie de l'abandon ou du forfait de son adversaire. Lors de cette tournée mexicaine, elle avance sans trop laisser trop de plumes. A Acapulco, pour atteindre la finale - perdue face à Timea Bacsinszky -, la joueuse de 21 ans avait atteint les demi-finales grâce à l'abandon au  deuxième set de son adversaire la Croate Mirjana Lucic-Baroni (6-2, 2-1 abandon). Puis pour accéder en finale, elle avait pu compter sur le forfait de la Russe Maria Sharapova souffrant d'un virus à l'estomac. A Monterrey, rebelote. Elle menait 1 set à 0 (7/5) face à la Slovaque Magdalena Rybarikova lorsque celle-ci a décidé de jeter l'éponge. Pour une place en finale, elle devra battre la Serbe Ana Ivanovic qui a tranquillement dominé Kristina Mladenovic 6-3, 6-2. Ou peut-être qu'elle n'en aura même pas besoin.

Les résultats de la nuit :

Ana Ivanovic (SRB/N.1) bat Kristina Mladenovic (FRA) 6-3, 6-2
Caroline Garcia (FRA/N.3) bat Magdalena Rybarikova (SVK/N.8) 7-5, 0-0  (abandon)
Timea Bacsinszky (SUI/N.4) bat Urszula Radwanska (POL) 6-4, 6-2
Sara Errani (ITA/N.2) bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.5) 7-5, 6-4

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.