La Chine publie des preuves de vie de Peng Shuai, mais pas de sa liberté

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
A. Hébert - franceinfo
France Télévisions

La joueuse de tennis chinoise Peng Shuai est saine et sauve, selon le patron du CIO Thomas Bach, qui s'est entretenu avec elle. Mais est-elle libre pour autant ?

Dimanche 21 novembre, tout sourire, l'ai décontracté, Peng Shuai dédicace des balles de tennis à Pékin (Chine). C'est la première apparition publique de la star depuis ses accusations de viol contre un ancien haut dignitaire chinois. Samedi, un journaliste proche du pouvoir l'avait filmée dans un restaurant. Ces images sont une preuve de vie, mais pas de sa liberté. "Sur cette affaire très préoccupante, je n'attends qu'une chose, c'est que Peng Shuai parle", souligne Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères.

L'actrice Zhao Wei disparue depuis août

Dimanche après-midi, le président du Comité international olympique a pu discuter avec elle par visioconférence. Elle aurait expliqué qu'elle se porte bien et se trouve chez elle à Pékin avec ses proches. Mais cette affaire inquiète dans un pays qui pratique souvent la résidence surveillée. Si les autorités chinoises ont donné des preuves de vie de Peng Shuai, d'autres personnalités disparues ne sont jamais réapparues, comme l'actrice Zhao Wei, qui n'a pas été vue depuis le mois d'août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.