Wimbledon 2024 : Andy Murray déclare forfait avant son entrée en lice

Opéré d'un kyste à la colonne vertébrale samedi 22 juin, le Britannique ne participera pas à son 16e Wimbledon cet été, a-t-il annoncé mardi.
Article rédigé par Baptiste Royer, Sasha Beckermann
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Andy Murray défie le numéro 5 mondial Stefanos Tsitsipas, lors du deuxième tour de Wimbledon, le 6 juillet 2023. (TETSU JOKO / AFP)

L'histoire d'amour entre Andy Murray et le tournoi de Wimbledon pourrait bien désormais appartenir au passé. Il a voulu attendre jusqu'au dernier moment - quelques heures avant son entrée dans la compétition - pour prendre sa décision, c'est désormais officiel, mardi 2 juillet : le Britannique ne participera pas au tournoi de Wimbledon 2024 en simple. S'il est impossible d'affirmer que le joueur de 37 ans ne posera plus un orteil sur le gazon londonien, les espoirs de le voir jouer dans son jardin à nouveau n'ont jamais été aussi faibles. Il est remplacé par le Belge David Goffin. 

L'annonce de son abandon en huitièmes de finale du tournoi du Queen's le 19 juin n'était pas bon signe, celle de son opération d'un kyste à la colonne vertébrale il y a à peine plus d'une semaine guère plus encourageante. Dimanche 23 juin, l'ATP a même annoncé le Britannique forfait à Wimbledon sur le réseau social X (ex-Twitter), avant que le tweet ne soit supprimé et l'information démentie par son entourage. 

Il devrait quand même jouer le double avec son frère

"Malheureusement, même s'il a travaillé incroyablement dur pour récupérer de son opération, Andy a pris la difficile décision de ne pas jouer le simple cette année. Il est extrêmement déçu mais confirme qu'il jouera le double avec son frère Jamie pour ce qui sera son dernier Wimbledon", selon un communiqué publié par son entourage.

En s'imposant à Londres en 2013, puis en 2016, Andy Murray avait mis fin à 77 ans de disette britannique dans le tableau masculin de Wimbledon. Mais l'ancien numéro 1 mondial en 2016 et 2017, lié à jamais aux supporters du All England Club, lutte avec des problèmes physiques de plus en plus récurrents. Depuis 2019, il est équipé d'une prothèse de hanche en métal. Au crépuscule de sa carrière, le joueur avait annoncé en février qu'il ne jouerait "probablement plus après cet été", avec en ligne de mire cependant une ultime participation à Wimbledon et aux Jeux olympiques de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.