Cet article date de plus de deux ans.

Wimbledon 2018 : Benoît Paire accorde un joli "un ou deux" à l'arbitre

Benoît Paire, éliminé samedi au troisième tour de Wimbledon par l'Argentin Juan Martin Del Potro, aurait mis "un ou deux" à l'arbitre s'il avait fallu lui attribuer une note.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Benoît Paire n'a pas apprécié son arbitrage.  (OLI SCARFF / AFP)

En conférence de presse, Benoît Paire a fait du Benoît Paire. Après sa défaite logique face à Juan Martin Del Potro (6-4, 7-6 (7/4), 6-3), la pilule n'était toujours pas passée. L'Avignonnais de 29 ans s'est beaucoup plaint du Brésilien Carlos Bernardes, l'arbitre de chaise, durant le match, criant notamment à plusieurs reprises "Zéro!" à la fin du deuxième set. Un journaliste lui a demandé, en anglais, pourquoi il avait eu cette réaction.

"J'étais un peu énervé après l'arbitre parce qu'il n'a jamais rectifié les décisions des juges de ligne ("overrule" en anglais) et c'était important de le faire à certains moments du match. Or, il ne l'a jamais fait", a répondu Paire. Rester sur la chaise sans prendre aucun "overrule" et se contenter d'annoncer le score, je peux le faire moi-même", a poursuivi Paire, avant qu'un journaliste ne lui demande quelle note il attribuerait à Carlos Bernardes. Je lui mettrais peut-être un ou deux parce qu'il a fait du bon boulot en annonçant le score. Dire +balles neuves+ et +15-0+, ça il l'a bien fait. Le reste, non.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.