Cet article date de plus de deux ans.

US Open - Andy Murray la victoire du retour ?

Après plusieurs mois de reports et de doutes, Andy Murray a enfin gagné un match dans un tournoi du Grand Chelem. Au 1er tour de l'US Open, le Britannique, qui avait déclaré forfait sur les quatre derniers tournois majeurs, a fini par dominer l'Australien James Duckworth 6-7 (5/7), 6-3, 7-5, 6-3. Pour son 8e match de la saison 2018, l'Ecossais a repris le cours de sa carrière. Mais le chemin reste long pour retrouver le Top 10, lui qui pointe au 382e rang à l'ATP.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Andy Murray, sourire en coin (MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C'est certainement un soulagement. Deux mois après avoir dû renoncer à s'aligner à Wimbledon alors qu'il avait tout fait pour être présent devant son public, Andy Murray a enfin remis un pied dans un tournoi du Grand Chelem. En vainqueur. Il faut dire que son entrée en lice n'avait rien d'un défi insurmontable, contre James Duckworth. Deux mois après avoir renoué avec la compétition contre Nick Kyrgios au Queen's, l'Ecossais faisait donc son retour en Grand Chelem contre un autre Australien. Bien moins talentueux, et ne pointant qu'au 448e rang à l'ATP. 

Mais lorsqu'on ne dispute que son 8e match de la saison, qu'on pointe à la 382e place mondiale, et qu'on reste en plus sur une élimination d'entrée à Cincinnati (contre Lucas Pouille), la confiance ne devait pas assaillir Murray. Et cela n'a pas dû s'arranger lorsque son adversaire a empoché la première manche au jeu décisif (7/5). Opéré de la hanche en début d'année après avoir dû écourter sa saison 2017 pour ce problème, l'Ecossais a néanmoins montré qu'il retrouvait le fil de son jeu. Bien sûr, ce n'est pas encore le grand Murray, en témoignent ses 6 doubles fautes pour 8 aces. Mais les 64 fautes directes de Duckworth l'ont bien aidé à se sortir de ce piège. "Je sens que lorsque mon corps ira bien de nouveau, ce qui prend du temps quand on joue peu, mon niveau sera suffisant pour me battre au sommet", disait-il avant le match. Son corps lui permet maintenant de combattre, avec ses armes du moment.

En 3h17, Andy Murray a gagné son premier match dans un tournoi du Grand Chelem depuis sa victoire sur Benoit Paire en 8e de finale à Wimbledon en 2017. "C'est un nouveau départ. Je suis très heureux d'être de retour ici", a réagi le triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016) après sa victoire. Au prochain tour, il jouera un ancien membre du Top 10: Fernando Verdasco. Un autre test contre la tête de série N.31. Une autre étape vers son retour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.