US Open : Andy Murray et Kim Clijsters reçoivent une wild-card pour disputer l'US Open

Andy Murray et Kim Clijsters ont officiellement obtenu une wild-card pour participer au prochain US Open, qui doit se dérouler du 31 août au 13 septembre prochain à New York. Murray et Clijsters, deux anciens numéros 1 mondiaux qui ont déjà remporté le Grand Chelem au moins une fois dans leur carrière, participeront pour la première fois à l'US Open respectivement depuis 2018 et 2012. Sept autres joueuses et sept autres joueurs ont obtenu des invitations, qui leur permettront également de participer au Masters de Cincinnati (du 20-28 août).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JOHN THYS / BELGA)

Deux wild-cards pour deux anciens champions de l'US Open. Andy Murray et Kim Clijsters ont officiellement reçu une invitation à participer au tournoi du Grand Chelem américain, qui doit se dérouler du 31 août au 13 septembre prochain. Avant l'US Open, les deux joueurs pourront s'aguerrir sur la surface dure du Masters de Cincinnati, du 20 au 28 août. Sept autres joueuses et sept autres joueurs ont également reçu ces invitations valides pour les deux tournois.

Quatre US Open à eux deux

Kim Clijsters (37 ans), qui a effectué début 2020 son retour sur le circuit après huit années d'absence, a déjà remporté l'US Open à trois reprises (2005, 2009, 2010) et a perdu une finale en 2003 contre Justine Henin. La joueuse belge tentera cette année de réitérer son exploit de 2009, lorsqu'elle avait remporté l'US Open après avoir également reçu une wild-card, pour son retour après sa première retraite sportive. Elle disputera en 2020 son premier tournoi du Grand Chelem depuis huit ans.

De son côté, Andy Murray, 129e au classement ATP, va disputer son premier US Open depuis 2018. Miné depuis plusieurs saisons par les blessures, le Britannique participera aux États-Unis à ses deux premiers tournois de l'année 2020 après avoir remporté celui d'Anvers (Belgique) en octobre dernier. Murray a déjà remporté l'US Open en 2012, le premier tournoi du Grand Chelem que le Britannique avait soulevé lors de sa carrière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.