US Open 2021 : Sakkari dans l'histoire, Bencic sort Swiatek, Raducanu brille, Zverev et Djokovic qualifiés, Mahut-Herbert retrouvent des couleurs... Ce qu'il faut retenir de la huitième journée

Les huitièmes de finale ont pris fin dans la nuit de lundi à mardi, où Alexander Zverev et Novak Djokovic se sont qualifiés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
La Britannique Emma Raducanu s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'US Open, après sa victoire sans appel contre l'Américaine Shelby Rogers, lundi 6 septembre 2021. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Suite et fin des huitièmes de finale à Flushing Meadows, lundi 6 septembre, avec un choc Belinda Bencic - Iga Swiatek qui a tenu toutes ses promesses en ouverture. Une rencontre où la Suissesse Bencic est finalement sortie gagnante, tout comme Alexander Zverev ou Emma Raducanu quelques heures plus tard.

D'autres têtes d'affiche ont répondu présentes, comme Matteo Berrettini ou Novak Djokovic chez les messieurs. Du côté des dames, le duel Maria Sakkari - Bianca Andreescu a joué les prolongations pour l'un des sommets de la quinzaine.

Belinda Bencic s'en est bien sortie

La fébrilité a sans doute été le maître mot de ce premier choc des huitièmes de finale de la journée dans le tableau féminin. Un choc où Belinda Bencic est sortie grande vainqueure contre sa rivale polonaise Iga Swiatek (7-6, 6-3) en 2h10 de match. Après un départ canon de la Suissesse, la fin du set s'est renversée en faveur de la Polonaise à partir de 4-5. Moins timide dans les moments clés, Belinda Bencic, récente championne olympique, a pris le dessus dans un tie-break intenable de plus de 20 minutes et sur sa cinquième opportunité pour conclure le premier set à 14-12.

Une flopée d'occasions manquées et un tournant fatidique pour Iga Swiatek qui a vite vu son jeu se dérégler d'entrée de deuxième manche, la lauréate de Roland-Garros 2020 concédant son engagement d'entrée. Un retard fatal face à la tête de série numéro 11 qui atteint le stade des quarts de finale pour la troisième fois de sa carrière à New York.

Alexander Zverev passe l'obstacle Jannik Sinner en trois sets

Finaliste l'an dernier à New York, Alexander Zverev a peut-être gagné l'efficacité en plus cette saison pour espérer toujours mieux. Plus létal et surtout plus direct pour terminer ses matchs en Grand Chelem, l'Allemand version 2021 a sorti le grand jeu pour se défaire de l'Italien Jannik Sinner (6-4, 6-4, 7-6 [7]). Le récent champion olympique allemand a réalisé une véritable leçon au service en ne concédant qu'une seule fois son engagement en fin de troisième set : seul moment où le 4e joueur mondial a véritablement tremblé et sauvé cinq balles de set, dont trois dans le tie-break. 

Désormais invaincu depuis son quart de finale à Wimbledon, le 5 juillet dernier, Alexander Zverev s'avance donc frais comme un gardon et en grand favori de son quart de finale contre le Sud-Africain Lloyd Harris (46e), tombeur en quatre manches de l'Américain Reilly Opelka.

Emma Raducanu continue sa belle aventure dans Big Apple

Après la Canadienne Leylah Fernandez, dimanche, la Britannique Emma Raducanu (150e) a poursuivi la série des révélations de la "Next Gen" féminine à l'US Open. Issue des qualifications, la joueuse de 18 ans a mis l'Américaine Shelby Rogers (6-2, 6-1) au tapis en un tout petit plus d'une heure de jeu. Un résultat sec - sa neuvième victoire consécutive à Flushing Meadows - devenu presque une habitude sur ses trois autres matchs dans le tableau principal.

Son coup droit ravageur et sa manière de détruire tactiquement son adversaire avec cinq breaks sur le service de Shelby Rogers lui ont ouvert en grand les portes des quarts de finale. Déjà révélée dans son jardin de Wimbledon avec un huitième de finale, Emma Raducanu confirme pour ce qui est seulement le deuxième Grand Chelem de sa carrière. Elle retrouvera la Suissesse Belinda Bencic, mercredi, pour une place dans le dernier carré.

Direction les quarts pour la paire Mahut-Herbert

C'est reparti pour les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert en double messieurs. Après leur désillusion des Jeux de Tokyo, éliminés dès les premier tour, la paire tricolore s'est imposée en trois manches (4-6, 7-5, 6-3) en huitièmes de finale contre Andrey Golubev - Andreas Mies. Déjà titrés à New York en 2015, les "Frenchies" ont fait parler leur statut de tête de série numéro 3 pour serrer le jeu dans les moments importants avec plus de 78% de points remportés derrière leur premier service. Sans être transcendants, ils ont rempli leur objectif principal avec une qualification pour les quarts de finale et s'approcher toujours un peu plus d'un sixième titre commun en Majeur.

Djokovic se fait peur mais élimine Brooksby

Après deux éliminations en huitièmes de finale lors des éditions précédentes, Novak Djokovic rejoint cette fois-ci les quarts de finale. Le Serbe s'est sorti du piège tendu par l'Américain Jenson Brooksby (1-6, 6-3, 6-2, 6-2). Le 99e mondial, qui disputait son premier huitième de finale en Grand Chelem, a remporté le premier set en 29 minutes, en ne commettant qu'une seule faute directe contre 11 pour le "Djoker". Le n°1 mondial a repris le dessus dans la deuxième manche, même si Brooksby est parvenu à débreaker pour revenir à 3-2 au terme d'un jeu de... 20 minutes. Mais épuisé et gêné à la cuisse, l'Américain a ensuite cédé et s'incline après 3 heures d'une rencontre intense. Novak Djokovic retrouvera Matteo Berrettini, tête de série n°6, en quarts de finale. Le Serbe n'est plus qu'à 3 victoires du Grand Chelem calendaire. 

Lloyd Harris vers son premier quart de finale

Pour sa quatrième participation à l'US Open et alors qu'il n'avait jamais passé le deuxième tour, Lloyd Harris rallie les quarts de finale. Le Sud-Africain élimine l'Américain Reilly Opelka, tête de série n°22 (6-7, 6-4, 6-1, 6-3). Dans un duel de gros serveurs, où 60 aces ont été alignés, Harris a mieux retourné que son adversaire. Dans les troisième et quatrième sets, le Sud-Africain a remporté la totalité des points sur sa première balle. Il retrouvera Alexander Zverev, tête de série n°4, en quarts de finale.

Matteo Berrettini confirme sa bonne forme en Grand Chelem

Comme à Roland-Garros et à Wimbledon cette saison, Matteo Berrettini disputera les quarts de finale de l'US Open. L'Italien, tête de série n°6, s'est défait de l'Allemand Oscar Otte dans la nuit (6-4, 3-6, 6-3, 6-2). Berrettini a tout de même laissé filer un set, mais n'a concédé que deux balles de break durant la partie. Blessé au poignet à la suite d'une chute en début de quatrième manche, Otte n'a pas pu défendre ses chances à 100%. En quart de finale, Berrettini retrouvera Novak Djokovic, sa bête noire cette saison en Grand Chelem puisque le Serbe l'a battu au même stade de la compétition cette année à Roland-Garros et en finale à Wimbledon. 

Sakkari domine Andreescu au bout de la nuit pour une première

Il était plus de 2h du matin heure locale quand Maria Sakkari a enfin pu lever les bras au ciel, signe de victoire, après 3h29 de jeu face à Bianca Andreescu. Une victoire au bout du suspense puisque la Grecque n'a remporté que deux points de plus que la Canadienne (131 à 129) à la fin de la rencontre. Après deux sets âprement disputés, Andreescu a été la première à craquer physiquement. Blessée à la cuisse mais vaillante, elle a tout tenté pour rester dans la partie mais a cédé sur la quatrième balle de match en faveur de Sakkari. Demi-finaliste à Roland-Garros, Sakkari devient la première Grecque, hommes et femmes confondus, à rallier les quarts de finale de l'US Open.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open de tennis 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.