US Open : l'arbitre du match Kyrgios-Herbert "a outrepassé le protocole" mais ne sera pas sanctionné

L'arbitre Mohamed Lahyani est descendu de sa chaise pour encourager l'Australien Nick Kyrgios, qui semblait en difficulté. Un geste qui a agacé son adversaire, le Français Pierre-Hugues Herbert.

L\'arbitre de tennis Mohamed Lahyani, lors d\'un match de l\'Open d\'Atlanta (Etats-Unis), le 28 juillet 2017.
L'arbitre de tennis Mohamed Lahyani, lors d'un match de l'Open d'Atlanta (Etats-Unis), le 28 juillet 2017. (MAXPPP)

Etait-ce bien son rôle ? L'arbitre Mohamed Lahyani, descendu de sa chaise en plein match pour s'adresser en tête-à-tête à Nick Kyrgios lors du deuxième tour de l'Australien face à Pierre-Hugues Herbert, "a outrepassé le protocole" mais "va continuer" à arbitrer pendant le tournoi, annoncent les organisateurs de l'US Open, vendredi 31 août, dans un communiqué. "Il a été demandé à Lahyani de respecter les protocoles établis dans tous les matchs dans lesquels il va officier à l'avenir", ajoute le tournoi. 

Sur le court numéro 17, jeudi, Nick Kyrgios (30e) était mené d'un set et d'un break (6-4, 3-0) par le Français Herbert (75e), quand l'arbitre a profité d'un changement de côté pour descendre de sa chaise et se poster devant l'Australien de 23 ans. "Je veux t'aider. (...) Tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. Ce n'est pas toi, je le sais", lui a-t-il dit. Quelques jeux plus tard, Kyrgios "débreakait" et finissait par remporter le second set au jeu décisif (8 points à 6), avant d'empocher les deux manches suivantes pour s'imposer en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0).

"Il est devenu un autre joueur"

Si Kyrgios a affirmé que l'attitude de Lahyani n'avait "pas eu d'effet du tout", Herbert l'a lui déplorée. "Ce n'était pas son rôle, ce n'est pas un entraîneur, c'est un arbitre et il n'a pas à descendre de sa chaise", a considéré le joueur français battu. "Tout ce que je peux dire, c'est qu'à partir de ce moment-là, il est devenu un autre joueur", a-t-il souligné.

Dans un premier temps, les organisateurs avaient justifié ce geste par son "inquiétude" pour la santé du joueur. L'ancien arbitre international Pascal Maria, interrogé par franceinfo, estimait d'ailleurs que Mohamed Lahyani n'avait fait "qu'appliquer la procédure". Mais Pierre-Hugues Herbert considère que les organisateurs prennent les joueurs "pour des imbéciles".