Cet article date de plus d'un an.

Soupçons de paris truqués dans le tennis : les joueurs s'exposent à des "sanctions pénales" et "disciplinaires" (FFT)

Vingt joueurs français ont été placés en garde à vue depuis le début de l'année, soupçonnés d'avoir arrangé des rencontres moyennant des sommes d'argent. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Jean-François Vilotte, directeur général de la Fédération française de tennis (27 janvier 2011 à Paris). (MARTIN BUREAU / AFP)

Jean-François Vilotte, directeur général de la Fédération française de tennis, a affirmé samedi 6 juillet que les joueurs français mêlés à des paris truqués s'exposent à des "sanctions pénales", mais aussi à "des procédures disciplinaires" de la part de la fédération. Vingt joueurs français ont été placés en garde à vue depuis le début de l'année. Classés pour la plupart au-delà de la 300e place à l'ATP, ils sont soupçonnés d'avoir arrangé des rencontres moyennant des sommes d'argent. La Fédération française de tennis s'est portée partie civile et a déposé une plainte contre X pour des faits de corruption.

franceinfo : Que risquent les joueurs mêlés à ces paris truqués ?

Jean-François Vilotte : Il y a un risque de sanctions pénales puisque c'est une infraction pénale en France que de se laisser corrompre en lien avec des paris sportifs pour manipuler l'issue d'une compétition. Et évidemment, quand on aura accès au dossier, au secret de l'enquête et des informations, le président de la fédération saisira la Commission fédérale des litiges pour qu'elle donne toutes les suites disciplinaires qui s'imposent. Donc il y a des sanctions pénales et des procédures disciplinaires qui sont des procédures distinctes qui sanctionneront évidemment des manquements aux règles éthiques.

Que peut faire la fédération contre ce fléau ?

La fédération fait déjà beaucoup en termes de formation, de détection et de sensibilisation. Et puis, elle travaille en collaboration très étroite avec le régulateur du jeu en France, avec la plateforme nationale qui a été créée au ministère des Sports pour échanger des informations. La fédération souhaite que les dispositifs légaux soient renforcés pour agir plus efficacement. Elle appelle de ses vœux à une coopération internationale des autorités publiques. On ne gagnera cette bataille contre la corruption à l'occasion des compétitions sportives que par une coopération très étroite entre le mouvement sportif et les autorités publiques aussi bien en France qu'au niveau international.

Pensez-vous que le tennis de très haut niveau soit aussi touché par ces paris truqués ?

Deux réflexions. La première c'est qu'il y a des niveaux de tournoi qui présentent plus de vulnérabilité que d'autres. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle en France on ne peut pas parier sur ces niveaux de tournoi. Une décision qui est prise par le régulateur français en lien avec la Fédération française de tennis. Donc, oui, il y a des niveaux de tournoi plus vulnérables que d'autres, mais non, aucun niveau de tournoi n'est à l'abri de phénomènes de manipulation et de corruption. Donc, on ne peut pas exclure des actes de manipulations dans des niveaux de tournoi très élevés. Il faut que la vigilance soit absolument partout et à tous les niveaux des compétitions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.