Tennis : Les qualifications pour Roland-Garros débutent avec un protocole très strict anti Covid-19

Les organisateurs du tournoi parisien ont déjà exclu cinq joueurs de la compétition dimanche.

Article rédigé par
Alexandre Berthaud - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le court de tennis Simonne-Mathieu lors de son inauguration à Roland-Garros à Paris, le 21 mars 2019 (photo d'illustration). (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA)

Le Covid-19 s'invite déjà à Roland-Garros et perturbe les qualifications. Elles débutent lundi 21 septembre pour les messieurs, mardi pour les dames. Le tournoi final débutera dimanche 27 septembre. Cinq joueurs ont déjà été exclus dimanche par les organisateurs. Seuls deux d'entre eux ont été testés positifs, les trois autres sont des cas contacts de leur entraîneur.

>> Les six choses à savoir sur l'édition 2020 de Roland-Garros

Il n'y a pas d'exception à la règle avec le protocole de Roland-Garros. Il a été établi en accord avec les autorités sanitaires françaises et les deux associations de joueurs l'ATP et la WTA. Il met le joueur de tennis sur le même plan qu'un citoyen français. "Qu’ils s’agissent d’une joueuse, d’un joueur, d’un coach ou d’un salarié de la fédération, c’est le protocole traditionnel, explique Jean-François Vilotte, directeur général de la Fédération français de de tennis (FFT), avec la recherche d’identification des personnes contacts pour qu’elles soient écartées de l’organisation du tournoi pendant une septaine."

La personne sera re-testée le cas échéant, s’il ne s’agit pas d’une joueuse ou d’un joueur pour lequel le tournoi s’arrêterait là.

Jean-François Vilotte, directeur général de FFT

à franceinfo


Certains exclus n'hésitent pas à parler d’injustice. C'est le cas de Petar Popovic, l'entraîneur du Bosnien Damir Dzhumur, l'un des cinq joueurs exclus des qualifications dimanche. Petar Popovic, testé positif, explique lundi matin à nos confrères du journal l'Equipe qu'il a déjà contracté le coronavirus il y a dix semaines. Il est persuadé d'être un "faux positif" et a demandé un deuxième test mais son joueur a été exclu avant. Sachant qu’un joueur qui parvient à s'extraire des qualifications pour participer au tournoi final de Roland-Garros remporte a minima 60 000 euros.

Protocole sanitaire à Roland-Garros : écoutez le reportage d'Alexandre Berthaud
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.