Roland-Garros : une femme qui arbitre les hommes

À Roland-Garros, Aurélie Tourte fait partie des quelques arbitres femmes qui prennent place sur la chaise pendant des matchs masculins. Elle espère susciter des vocations.

FRANCE 3

Aurélie Tourte est l'une des rares arbitres féminines à officier sur des matchs masculins, à Roland-Garros. Une histoire qui a débuté un peu par hasard, lorsqu'elle avait 23 ans. "Je suis joueuse de tennis à la base, dans mon club, et un jour la juge-arbitre du tournoi de mon club m'a demandé de venir régler un litige et de monter sur la chaise", explique-t-elle. L'expérience est concluante et Aurélie Tourte se prend au jeu.

"Les joueurs voient l'arbitre, ils ne voient pas la femme"

Elle passe alors ses examens, jusqu'au niveau suprême, le badge d'or, qu'elle obtient en 2017. Elle s'impose alors comme l'une des femmes qui arbitrent sur les gros tournois, y compris des rencontres masculines. "Tout confondu, il y a 30% d'arbitres femmes et 70% d'arbitres hommes aujourd'hui à Roland-Garros", précise Aurélie Tourte. Elle espère en revanche que sa présence ouvrira la porte à d'autres. "Quand les joueurs rentrent sur le terrain, ils voient l'arbitre, ils ne voient pas la femme", assure-t-elle d'ailleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un arbitre supervise une rencontre, le 7 juin 2015, à Roland-Garros, à Paris.
Un arbitre supervise une rencontre, le 7 juin 2015, à Roland-Garros, à Paris. (JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA / AFP)