Roland-Garros : un tournoi inédit en comité restreint

La Fédération française de tennis a dû tirer au sort 1 000 spectateurs qui pourront venir chaque jour assister à Roland-Garros. France 2 s’est glissée dans les coulisses de ce tournoi particulier.

FRANCE 2

Oubliez les images des allées bondées de Roland-Garros. Cela correspond à l’an passé, quand le tournoi pouvait accueillir jusqu’à 35 000 spectateurs par jour. En 2020, seulement 15 000 amateurs pourront voir du tennis à Paris, soit 1 000 personnes par jour. Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis, explique que les personnes qui avaient acheté leur billet seront tirées au sort. "Ceux qui ne seront pas tirés au sort auront un avantage pour acheter des billets sur l’édition 2021", ajoute-t-il.

Les joueurs et joueuses vivent dans une bulle

3 000 à 4 000 personnes disposent d’une accréditation, car elles travaillent à Roland-Garros. Pour l’obtenir, il a fallu passer un test de dépistage du Covid-19 chaque semaine. Pour minimiser les risques, les joueurs et les joueuses n’ont pas le droit de quitter leur chambre d’hôtel dans Paris, sauf pour venir s’entraîner. "C’est vrai que cela ne ressemble pas vraiment à Roland-Garros, entre la situation sanitaire, le climat et l’absence de public, mais on essaie de se préparer du mieux possible", relativise Rafael Nadal, 12 fois vainqueur du tournoi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Covid-19 vient une nouvelle fois perturber l\'organisation du tournoi de tennis de Roland-Garros.
Le Covid-19 vient une nouvelle fois perturber l'organisation du tournoi de tennis de Roland-Garros. (STEPHANE ALLAMAN / AFP)