Roland-Garros : un fauconnier pour dissuader les pigeons de gâcher le spectacle

Jean-Sébastien Fernandes s'immisce dans les coulisses du tournoi de Roland-Garros pour nous faire vivre de l'intérieur la compétition et ses spécificités. Sur place, un fauconnier fait chasser ses rapaces afin que les oiseaux ne gênent pas les joueurs et les spectateurs.

FRANCE 3

À Roland-Garros, certains sont là pour remporter des matchs, d'autres pour faire en sorte que rien ne vienne perturber la compétition, pas même des oiseaux. "Pas de pigeon, et vous savez pourquoi ? Parce que la direction du tournoi a embauché un fauconnier qui, chaque matin, vient avec ses quatre rapaces. Il y a deux raisons, la première est sanitaire, et la deuxième pour que ses pigeons ne perturbent pas le jeu et les joueurs", explique Jean-Sébastien Fernandes.

Améliorer le confort du public et des joueurs

Depuis quelques années à Roland-Garros, les pigeons se font discrets. Il est rare d'en croiser un et ce ne sont pas les spectateurs qui s'en plaindront. Une buse de six ans et de 1,5 mètre d'envergure règne sur le ciel de Roland-Garros. "On est ici principalement pour améliorer le confort du public. Il y a moins de saleté dans les tribunes. Et aussi pour soulager les joueurs", commente Ludwig Verschatse, fauconnier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Roland-Garros : un fauconnier pour dissuader les pigeons de gâcher le spectacle
Roland-Garros : un fauconnier pour dissuader les pigeons de gâcher le spectacle (FRANCE 3)