Roland-Garros : Djokovic et Murray interrompus par un orage, Tsonga éliminé par Wawrinka

Les numéros un et trois mondiaux se sont quittés sur un score de parité (6-3, 6-3, 5-7, 3-3). Le Français s'est incliné en quatre sets devant son public face au Suisse.

Novak Djokovic lors de sa demi-finale de Roland-Garros contre Andy Murray, le 5 juin 2015.
Novak Djokovic lors de sa demi-finale de Roland-Garros contre Andy Murray, le 5 juin 2015. (PASCAL GUYOT / AFP)

Ce sera Stanislas Wawrinka contre... Et bien, on ne sait pas. Le Suisse s'est qualifié en finale de Roland-Garros, vendredi 5 juin, aux dépens du Français Jo-Wilfried Tsonga. Le Manceau s'est incliné en quatre sets (6-3, 6-7, 7-6, 6-4). L'autre match de la journée entre Novak Djokovic, numéro un mondial, et Andy Murray, a été interrompu par un orage. Le Serbe et le Britannique se sont quittés sur le score de 6-3, 6-3, 5-7, 3-3. Reprise prévue samedi à 13 heures. Francetv info revient sur les moments forts des deux demi-finales masculines de cette quinzaine.

Les occasions manquées de Jo-Wilfried Tsonga

Mené dès le premier set, alors que le Suisse, classé 8e à l'ATP, a débuté le match avec davantage d'agressivité, Jo-Wilfried Tsonga a trouvé des ressources pour égaliser à un set partout après un jeu décisif conclu 7-1. Dès lors, s'est engagé un bras de fer entre Stan Wawrinka et le Manceau dans la troisième manche. Ni l'un ni l'autre n'ont plié, et c'est encore au tie-break que les deux joueurs se sont départagés. Cette fois, les évènements ont tourné à l'avantage du Suisse.

Jo-Wilfried Tsonga s\'est incliné en demi-finale de Roland-Garros contre Stan Wawrinka, le 5 juin 2015.
Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné en demi-finale de Roland-Garros contre Stan Wawrinka, le 5 juin 2015. (GONZALO FUENTES / REUTERS)

Le Français a craqué dès le début du quatrième set, concédant d'entrée un jeu blanc sur son service. Jo-Wilfried Tsonga a couru alors après le score, se démenant pour débreaker. A plusieurs reprises, il a été tout proche de revenir dans le match. En vain. Au total, dans le match, Tsonga n'aura converti qu'une seule des 17 balles de break qu'il s'est procurées – c'était dans le troisième set. De quoi nourrir quelques regrets, tant il a affiché un niveau de jeu à la hauteur de l'évènement.

La révolte d'Andy Murray (avant l'interruption du match)

Alors que le match semblait acquis à Novak Djokovic, numéro un mondial, le Britannique s'est rebellé en fin de troisième set. Dos au mur après avoir concédé les deux premières manches (6-3, 6-3), le poulain d'Amélie Mauresmo a réussi quelques points sortis de nul part pour arracher un break au meilleur moment : 6-5, puis 7-5 dans le troisième set.

A partir de ce moment, Andy Murray est complètement revenu dans le match tandis que Novak Djokovic a semblé être vexé par cette réaction d'orgueil. Dans le quatrième set, les deux joueurs ont été monstrueux, offrant au public un duel impressionnant. Jusqu'à ce qu'un orage menace le ciel de la porte d'Auteuil, forçant l'arbitre à interrompre le match.

Dommage, peut-être, pour Andy Murray dont la dynamique était positive. Pendant la nuit, Novak Djokovic pourra, lui, se reconcentrer. Reprise et fin de cette demi-finale, samedi 6 juin, à partir de 13 heures.