Roland-Garros : de nouvelles infrastructures et une compétition qui promet

Le journaliste Jean-Sébastien Fernandes se trouve en direct du tournoi de Roland-Garros ce lundi 28 mai. Il décrit les apports des nouvelles infrastructures et fait un point sur la compétition.

France 3

Le tournoi de Roland-Garros a été lancé hier, dimanche 28 mai. Le stade où se déroule la compétition est d'ailleurs en pleine évolution. "On vit une parenthèse le temps du tournoi, puisque ce stade est en chantier. Un immense chantier que les spectateurs ne voient pas, qui a débuté en 2015 et qui devrait s'achever après le tournoi de 2020. C'est une véritable course contre la montre qui est lancée. Avec notamment la couverture du central avec un toit, on pourra jouer les jours de pluie et également le soir. En attendant, de nouveaux espaces ont été ouverts, de nouveaux courts également", explique le journaliste Jean-Sébastien Fernandes en direct sur place.

Alexander Zverev, un concurrent sérieux

Le favori Rafael Nadal va débuter cet après-midi, avec un onzième titre en vue. "C'est son objectif ici, en débarquant à Roland-Garros. Il est très en forme, il a fait un bon début de saison sur terre battue. Il a gagné à Rome (Italie), pas plus tard que la semaine dernière. Son adversaire du jour, l'italien Bolelli, ne devrait normalement pas trop le contrarier. Celui qui inquiète Rafael Nadal, c'est un jeune allemand de 21 qui s'appelle Alexander Zverev. Il a fait un immense début de saison, lui aussi, sur terre battue", observe le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Court central de Roland-Garros lors de la finale femmes, le 10 juin 2017 à Paris.
Le Court central de Roland-Garros lors de la finale femmes, le 10 juin 2017 à Paris. (PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA)