Roland-Garros 2021 : sans forcer, Rafael Nadal domine Jannik Sinner et se qualifie pour les quarts de finale

Après une première manche difficile face à Jannik Sinner, le troisième joueur mondial a validé son ticket pour les quarts de finale de Roland-Garros, lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal à Roland-Garros, le 7 juin 2021. (MARTIN BUREAU / AFP)

Le mot pragmatique résume pour l'instant le tournoi de Rafael Nadal cette année. Sans forcément briller dans un premier temps, l’Espagnol est monté en puissance et s’est qualifié pour les quarts de finale en battant l'Italien Jannik Sinner (19e mondial) en trois sets (7-5, 6-3, 6-0), lundi 7 juin.

>> Roland-Garros 2021 : suivez en direct la journée de lundi

Viktoria Azarenka a eu le bon mot pour décrire les performances du numéro 3 mondial, sur son compte Twitter : "Pour moi, regarder Rafa jouer à Roland-Garros, c'est comme regarder ton film préféré... Tu prends beaucoup de plaisir mais tu sais déjà comment ça va se terminer." Et lundi, cette vérité a encore frappé. Après une première manche poussive, le "Taureau de Manacor" a ensuite récité son tennis et s'est imposé en 2h17 de jeu.

1/8 de finale : l'énorme revers de Sinner qui étouffe Nadal

Une première manche difficile...

Pourtant, tout n’avait pas très bien commencé pour Rafael Nadal. Son omnipotence et sa série de sets gagnés (32 avant la rencontre) ont vacillé, le temps d’une manche. Bien entré dans son match, Jannik Sinner a breaké par deux fois l’Espagnol. Peu précis, le numéro 3 mondial a multiplié les fautes directes (16) et a démontré une certaine fébrilité sur son service (7 doubles fautes). Dans le même temps, l’Italien a haussé son niveau de jeu, en régalant le public, présent sur le Philippe-Chatrier.

Amortis réussis, jeu au filet, slices... Le 19e mondial a montré toute sa palette technique pour espérer faire chanceler le tenant du titre porte d’Auteuil. Mais cela n’a pas suffi. L’Espagnol a arrêté l’hémorragie grâce à son expérience, en débreakant l’Italien, dans un moment clé du match (5-5). Il a remporté le premier set dans la foulée.

... avant que l’ouragan ne frappe encore

Après sa première manche laborieuse, l’Espagnol a été expéditif. Il a gagné 10 points de suite, face à un Jannik Sinner dépassé et multipliant les erreurs (40 fautes directes). Puissant dans ses coups droits, Rafael Nadal n’a laissé que des miettes à son adversaire du soir, en gagnant huit jeux d’affilée. Lancé, l’Espagnol a multiplié les coups gagnants, et a été injouable au filet (92% de points gagnés).

La troisième manche n’a été qu’une formalité pour Rafael Nadal qui a pris à trois reprises le service de Jannik Sinner, complètement impuissant. Dans sa quête d’un 14e sacre sur la terre battue parisienne, et d’un 21e titre du Grand Chelem, le "Taureau de Manacor" devra assurer contre le terrien, Diego Schwartzman, en quarts de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafael Nadal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.