Masters 1000 de Rome : Rafael Nadal s'offre la "décima" dans la Ville éternelle face à Novak Djokovic

Au terme d'une rencontre décousue, Rafael Nadal s'est imposé en trois sets dimanche face à Novak Djokovic, en finale du Masters 1000 de Rome, signant sa dixième victoire dans la capitale italienne.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal s'est offert la décima sur l'ocre italienne. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Rafael Nadal est comme chez lui à Rome. L'Espagnol a remporté en trois sets la finale du Masters 1000 de Rome face à son grand rival, le n.1 mondial Novak Djokovic, dimanche 16 mai (7-5,1-6,-6-3). Avec ce nouveau succès, Nadal, déjà recordman dans la Ville éternelle, s'adjuge son dixième titre romain.

Les confrontations passent (57e rencontre et sixième finale romaine entre les deux joueurs ce dimanche) mais le spectacle reste le même entre le Serbe et l'Espagnol, qui se sont livrés un mano a mano de 2h49 dans la capitale italienne.

Une première manche très disputée

Les deux premières têtes de série ont donné le ton dès les premiers instants de la rencontre. Après un deuxième jeu long de près de 9 minutes, Djokovic a pris les devants en remportant la mise en jeu de son adversaire. Débreaké dans la foulée, le n.1 mondial s'est montré passif en fin de set. Concédant une deuxième fois son service à 5-5, il a laissé le Majorquin monter en intensité jusqu'à s'emparer de la première manche au bout d'1h15.

Des signes de faiblesse que Djokovic a continué de montrer à l'entame du deuxième acte, avant de complètement retourner la situation. Bien moins dangereux sur sa première balle et moins à l'aise sur les longs échanges, Nadal a subi le jeu du Serbe, à qui il a cédé à deux reprises sa mise en jeu.

36e titre en Masters 1000

Mais le Majorquin n'avait pas dit son dernier mot. Dans le dernier acte, il a puisé dans sa formidable rage de vaincre et fait la différence grâce à la baisse de régime du Serbe - probablement affaibli après ses cinq heures passées sur les courts la veille. 

Avec ce nouveau sacre, le Majorquin rejoint "Djoko" au nombre de titres gagnés en Masters 1000 (36 chacun). Avec dix victoires romaines à son compteur, c'est la quatrième décima (dix victoires dans un même tournoi) remportée par Rafael Nadal (après Roland-Garros, Barcelone et Monte-Carlo). Une victoire sur ocre qui confirme son statut de roi de la terre battue face à Djokovic (19 victoires en 26 confrontations sur terre) et qui lui permet de faire le plein de confiance à deux semaines de défendre sa treizième couronne Porte d'Auteuil, après un début de saison moins impressionnant que d'habitude.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafael Nadal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.