Open d'Australie : Novak Djokovic, avec dix-huit titres du Grand Chelem, se mue en chasseur de records

Novak Djokovic est sur le toit du monde. Le numéro 1 mondial a remporté ce dimanche 21 février à Melbourne son dix-huitième titre du Grand Chelem face à Daniil Medvedev. Un nouveau triomphe qui lui permet de se rapprocher du record des vingt titres en Grand Chelem partagé par Roger Federer et Rafael Nadal.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PATRICK HAMILTON / AFP)

► 18e titre du Grand Chelem et un pas de plus vers Federer et Nadal

Ce nouveau titre du Grand Chelem, Novak Djokovic l’attendait de pied ferme. Depuis son dernier trophée à Melbourne en janvier 2020, il n’avait que cet objectif en tête. C’est désormais chose faite. Avec un dix-huitième titre du Grand Chelem remporté à Melbourne ce dimanche 21 février, le Serbe de 33 ans se rapproche du record atteint par Roger Federer et Rafael Nadal, respectivement 39 et 34 ans, et leurs vingt titres en Majeur. Mais si le Suisse s’est éloigné des courts depuis plusieurs mois et paraît peu enclin à remporter un nouveau Grand Chelem, l’Espagnol est toujours aussi efficace à Roland-Garros, comme il l’a encore montré lors de la dernière édition. Il en faudrait plus pour décourager le "Djoker". D'ailleurs, son entraîneur Goran Ivanisevic a confirmé ses ambitions après sa victoire. "Il veut gagner. Il veut battre les records. Il avait un but dès le début de l'Open d'Australie. Un 18e titre et maintenant la chasse commence."

► Maître des lieux absolu à Melbourne

Roland-Garros a comme patron Rafael Nadal, Wimbledon possède Roger Federer, Melbourne a Novak Djokovic. Le Serbe détient le record de victoires à l’Open d’Australie avec neuf titres, dont trois consécutifs. Il n’a jamais perdu une finale à Melbourne. En 2019, il avait déjà dépassé le précédent record détenu jusqu'ici par Roger Federer et Roy Emerson (6). Une domination hors norme, incontestable et désormais incontestée.

► Djoko nouveau "Super N.1 mondial"

En plus de se rapprocher de Roger Federer et Rafael Nadal et leurs vingt titres du Grand Chelem, Novak Djokovic avait aussi pour ambition de détrôner le Suisse, qui était le joueur ayant passé le plus de semaines (310) à la première place du classement mondial. Il avait déjà marqué l’histoire en dépassant en fin d’année dernière la marque de Pete Sampras et ses 286 semaines. Aujourd’hui, après sa victoire à l’Open d’Australie, personne ne peut désormais lui barrer la route dans cette nouvelle quête. Après sa quinzaine australienne, "Nole" a la garantie de conserver sa couronne de numéro 1 mondial au moins jusqu'au 4 avril prochain. Le 8 mars, il entamera ainsi sa 311e semaine sur le trône du tennis mondial. Un nouveau record.

► La résistance de Roland-Garros

Neuf titres à l’Open d’Australie, cinq à Wimbledon, trois à l’US Open, mais un seul petit titre à Roland-Garros. Comment une telle domination peut-elle être si contrastée ? La réponse porte un nom : Rafael Nadal. Le roi de Roland-Garros, et ses treize titres porte d’Auteuil, ne laissent pas beaucoup de marge à ses rivaux. Et personne, jusqu'ici, n'arrive à l'inquiéter dans sa domination à outrance. La seule victoire du Serbe à Paris remonte à 2016 où l’Espagnol avait abandonné sur forfait au troisième tour. Malgré les années qui passent, Rafael Nadal ne semble pas vouloir laisser sa place à Roland-Garros. Mais là encore, Djoko, avec cinq finales sur les neuf dernières éditions, reste à l'affût de la moindre défaillance du Majorquin. 

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.