Open d'Australie : Nadal coupe les ailes de Mannarino

L'Espagnol a progressivement brisé la belle résistance du Tricolore pour se qualifier, dimanche, en quart de finale de l'Open d'Australie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal lors de son 8e de finale contre Adrian Mannarino lors de l'Open d'Australie, dimanche 23 janvier.  (AARON FRANCIS / AFP)

Contre Rafael Nadal, tout le monde le sait, il ne suffit pas de faire jeu égal. Il faut pouvoir le faire sur la durée. Adrian Mannarino a encore payé pour l'apprendre, dimanche 23 janvier, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie. Héroïque lors de la première manche, où il a emmené l'Espagnol jusqu'à un tie-break irrespirable, le Français a finalement cédé dans ce jeu décisif. Dès lors, c'en était terminé ou presque. Touché dans sa tête, et surtout meurtri physiquement, Mannarino a progressivement disparu de la circulation pour ouvrir une voie royale à Nadal (7-6, 6-2, 6-2).  

Un tie-break de presque 30 minutes

Avec le recul, Adrian Mannarino pensera sûrement qu'il y avait peut-être la place pour remporter cette première manche et faire douter Nadal. Avec son jeu si atypique, tout à plat et en contre, il avait déjà parfaitement joué le coup tactiquement face à la force brute du Taureau de Manacor. Aux grands lifts du gaucher, le Français répondait par des coups de pattes qui faisaient rugir de plaisir la Rod Laver Arena, toute heureuse d'assister à cette opposition de style plutôt qu'à un one man show espagnol. 

Une opposition si équilibrée qu'elle ne pouvait se conclure qu'au tie-break. Impeccable de justesse et d'abnégation, Mannarino y sauvera 5 balles de set. Mais il en manquera également 4 en sa faveur... Et, au bout d'un jeu décisif de presque une demi-heure, c'était finalement l'homme aux 20 Grands Chelems qui finissait par faire prévaloir son expérience pour l'emporter 16 points à 14 ! 

La perte de ce premier set, hélas pour Mannarino, entonnait son chant du cygne. Visiblement touché aux adducteurs et certainement émoussé par son dernier match face à Karatsvev, terminé à 2h30 heure locale au tour précédent, le 69e mondial décrochait rapidement. Dans le même temps, Rafael Nadal, voyant sa proie plier l'échine, en remettait une couche pour se détacher irrémédiablement.

En coupant la moitié de ses revers, il gênait considérablement le Tricolore, incapable de s'appuyer sur ces balles fuyantes et se propulsait tranquillement vers le 14e quart de finale de sa carrière à Melbourne. Sans avoir puisé dans ses réserves et en ayant la satisfaction d'avoir remporté un tie-break d'anthologie. L'Espagnol affrontera Denis Shapovalov, vainqueur surprise d'Alexander Zverev (6-3, 7-6, 6-3). 


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.