Cet article date de plus de deux ans.

Open d'Australie - Maria Sharapova détrône Caroline Wozniacki

Au terme d'un bras de fer incroyable, Maria Sharapova (N.30) a gagné sa place en deuxième semaine en battant Caroline Wozniacki (N.3), 6-4, 4-6, 6-3. Tenante du titre, la Danoise menait pourtant 4-1 dans le 1er set avant de perdre cette manche, et elle semblait bien mieux physiquement au 3e set, avant de céder son service au 7e jeu, puis une nouvelle fois pour s'incliner après 2h21 de jeu. Victorieuse ici en 2008, la Russe retrouve les 8e de finales pour la première fois depuis 2016. Elle y affrontera l'Australienne Barty (N.15).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (DAVID GRAY / AFP)

Elle n'est plus N.1 mondiale. Elle n'a plus le niveau de jeu sur l'année pour jouer le trône mondial. Mais à 31 ans, Maria Sharapova est toujours capable des plus grands exploits. Et c'en est un que de faire tomber Caroline Wozniacki, tenante du titre, dès le 3e tour après avoir pourtant été menée 4-1 dans le 1er set avant de le rafler, puis d'avoir perdu la 2e manche avant de se relancer dans le 3e set avec deux breaks pour conclure la rencontre en 2h21.

C'était le 11e match entre les deux joueuses, et la Russe menait 6-4. Avec son jeu agressif, elle a clairement plus de capacités que la Danoise, au jeu parfois trop attentiste. Encore faut-il que l'ancienne N.1 mondiale soit dans un bon jour et ne commette pas trop de fautes, comme c'est trop souvent son habitude. Mais cela faisait pratiquement quatre ans que les deux joueuses ne s'étaient plus affrontées. Et les quatre années n'ont pas été de tout repos pour Sharapova, entre blessures, contre-performances et suspension pour dopage.

Wozniacki bloquée

Mais elle a montré qu'elle avait toujours le même mental, à 31 ans. Dans un bras de fer intense, fait de longs échanges, c'est elle qui a fait basculer la rencontre dans son sens. Un break au 7e jeu, pour mener (4-3) dans le 3e set et pousser un hurlement de rage et de bonheur, puis un jeu de service impeccable, et enfin un autre break, sur sa deuxième balle de match. Maria Sharapova est allée chercher sa qualification. Caroline Wozniacki n'a pas su, ou pu face à la violence des coups de son adversaire, faire de même. "Je savais que ce serait un match difficile. Je n'ai pas joué beaucoup de matches contre les meilleures ces dernières années. C'est pour ces matches que je m'entraîne, c'est une très belle récompense", a déclaré la 30e mondiale.

C'est le 11e huitième de finale de la Russe à Melbourne en 15 participations, elle qui a atteint la finale à quatre reprises (pour un succès). Pour la Danoise, il s'agit du 3e tournoi du Grand Chelem consécutif où elle n'atteint pas la deuxième semaine (éliminée au 2e tour à Wimbledon et l'US Open). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.