Cet article date de plus de deux ans.

Open d'Australie : Ashleigh Barty étouffe Jessica Pegula et retrouvera Madison Keys en demi-finale

La numéro un mondiale a poursuivi son sans-faute, mardi, en décrochant facilement sa qualification pour le dernier carré de Melbourne.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'Australienne Ashleigh Barty lors de son quart de finale face à l'Américaine Jessica Pegula, le 25 janvier 2022.  (MARTIN KEEP / AFP)

Elle n'a laissé aucune chance à Jessica Pegula. La patronne du tennis féminin, Ashleigh Barty, s'est qualifiée pour les demi-fnales de l'Open d'Australie en un peu plus d'une heure (6-2, 6-0), mardi 25 janvier. Elle se hisse ainsi pour la deuxième fois de sa carrière en demi-finale de l'Open d'Australie, et sa quatrième en Grand Chelem. La numéro un mondiale n'a toujours pas perdu la moindre manche depuis le début de la quinzaine.

Si l'Australienne a commis quelques erreurs en début de match, elle s'est totalement relâchée au milieu de la première manche. Pour preuve, elle n'a perdu que deux jeux dans ce match, après n'en avoir laissé que 15 lors des quatre matches précédents. Barty a écoeuré son adversaire avec son slice, et ses changements de rythme dévastateurs. En face, Jessica Pegula, 21e joueuse mondiale, a manqué de puissance, et est passée totalement à côté de son match. 

Le retour de Keys

Toujours en course pour décrocher son premier titre à domicile, Barty affrontera Madison Keys pour espérer obtenir son ticket pour sa première finale à Melbourne, devant son public. L'Américaine a rejoint les demi-finales comme en 2015 après sa victoire en quarts de finale face à la Tchèque Barbora Krejcikova en deux sets (6-3, 6-2). "Je crois que je vais pleurer", a réagi Madison Keys.

Sous une chaleur accablante (30°C dans l'air), Madison Keys a su tirer profit des difficultés de Krejcikova. Dès la première manche, la victorieuse du dernier Roland-Garros a notamment dû faire venir le médecin sur le court. Pas de quoi perturber son adversaire qui a pris les devants rapidement.

Première demi-finale en Grand Chelem depuis 2018

Dans le second set, l'Américaine s'est détachée d'entrée tandis que les capacités de déplacement de Krejcikova diminuaient. Le match est devenu une succession de points gagnants et de fautes directes sans véritable échange ni plan tactique. Mais la quatrième joueuse mondiale n'avait plus les ressources pour renverser la vapeur.

Ancienne n°7 au classement WTA en 2016, Madison Keys (aujourd'hui 51e) revient ainsi sur le devant de la scène. Elle retrouve les demi-finales d'un Grand Chelem pour la première fois depuis l'US Open 2018.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.