Open d'Australie : les organisateurs "regrettent profondément" l'impact de l'affaire Djokovic sur le tournoi

"En tant que représentants de la famille du tennis, nous reconnaissons que les événements ont constitué une distraction importante pour tout le monde", a expliqué mardi Tennis Australia.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur de tennis serbe Novak Djokovic à sa descente d'avion à l'aéroport de Dubaï, le 17 janvier 2022, après avoir été expulsé d'Australie. (CAPTURE D'ECRAN AFPTV)

La Fédération australienne de tennis, organisatrice de l'Open d'Australie, a dit mardi 18 janvier "regretter profondément" l'impact de l'affaire Djokovic "sur tous les joueurs". La saga politico-sanitaire a conduit à l'expulsion de Novak Djokovic du pays.

"En tant que représentants de la famille du tennis, nous reconnaissons que les événements [autour de Djokovic] ont constitué une distraction importante pour tout le monde", ajoute Tennis Australia (TA) dans un communiqué (en anglais) publié au deuxième jour du tournoi.

"Il y a toujours des leçons à tirer et nous passerons en revue tous les aspects de notre préparation et de la mise en oeuvre de nos programmes, comme nous le faisons chaque année, précise la fédération. Ce processus commence toujours dès que les champions de l'Open d'Australie ont soulevé leur trophée", soit immédiatement après la fin du tournoi et un an avant l'édition suivante. 

Nadal ne veut plus parler du sujet

"Tennis Australia a travaillé en proche collaboration tout au long de l'année écoulée avec le gouvernement fédéral ainsi qu'avec celui de l'Etat du Victoria [où se trouve Melbourne], afin d'organiser un Open d'Australie sûr d'un point de vue du Covid", s'est par ailleurs défendue la Fédération.

Les joueurs ont été sollicités lors des conférences de presse pour commenter l'affaire Djokovic. Nombre d'entre eux, Nadal en tête, ont dit en avoir assez d'évoquer un sujet qui ne les regardait pas directement. "Comme les joueurs et tous les fans de tennis ici et dans le monde, nous avons hâte que l'attention se porte de nouveau sur ce sport dont nous sommes tous passionnés", conclut le texte. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.