Open d'Australie 2024 : Luca Van Assche s'offre une tête de série, Caroline Garcia et Gaël Monfils au tapis... Ce qu'il faut retenir des matchs de la journée

Le jeune Français a sorti Lorenzo Musetti, tête de série numéro 25 du tournoi, au terme d'un match renversant. C'est déjà fini en revanche pour Caroline Garcia et Gaël Monfils, éliminés au 2e tour ce mercredi à Melbourne.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Luca Van Assche lors de son premier tour face à James Duckworth, le 15 janvier 2024. (ANTHONY WALLACE / AFP)

Après un premier marathon pour son entrée en lice, Luca Van Assche a remis ça face à l'Italien Lorenzo Musetti. Le jeune Tricolore a vaincu, mercredi 17 janvier, la tête de série numéro 25 au terme d'un nouveau parcours du combattant en cinq manches (6-3, 3-6, 6-7(5), 6-3, 6-0). Adrian Mannarino a suivi le même chemin escarpé, également en cinq sets, face à l'Espagnol Jaume Munar.

Moins de réussite en revanche pour Caroline Garcia, sortie par la Polonaise Magdalena Frech (6-4, 7-6(2)) au deuxième tour de l'Open d'Australie. C'est fini aussi pour Gaël Monfils, impuissant face à l'Argentin Tomas Martin Etcheverry (6-4, 6-4, 6-4). La tête de série numéro 6 du tableau féminin a subi le même sort : Ons Jabeur a été balayée par la jeune prodige Mirra Andreeva (6-0, 6-2). La Russe retrouvera au tour suivant la Française Diane Parry. Chez les favoris, Jannik Sinner n'a pas perdu de temps. 

La perf' : Van Assche s'offre Musetti

Marathon man. Après un premier tour conclu en cinq sets face à l'Australien James Duckworth, Luca Van Assche a remis le couvert. Mais cette fois, le plat était bien plus copieux en la personne de Lorenzo Musetti. Mené deux manches à une par l'Italien, le jeune Tricolore a fini en boulet de canon pour décrocher le premier 3e tour de sa carrière en Grand Chelem. Il lui aura fallu plus de sept heures (en deux matchs) passées sur les courts pour y parvenir. Van Assche (79e) affrontera le n°7 mondial Stefanos Tsitsipas pour une place en huitièmes de finale.

Les Français : Mannarino costaud, Garcia et Monfils s'arrêtent là

Adrian Mannarino, quelques minutes plus tard, a copié son cadet. 3h24 de lutte, un énorme trou d'air aux 3e et 4e sets, mais finalement une qualification au forceps face à l'Espagnol Jaume Munar (6-3, 6-3, 1-6, 2-6, 6-3). Comme Van Assche, le vétéran français (35 ans) avait déjà dû batailler pendant cinq manches pour son entrée en lice contre Stan Wawrinka. Au prochain tour, le 19e joueur mondial défiera le jeune Américain Ben Shelton (16e).

Hugo Gaston, lui, n'a rien pu faire face à Taylor Fritz. L'Américain, tête de série numéro 12 du tournoi, a surclassé le Français en moins d'une heure trente de jeu (6-0, 6-3, 6-1). En soirée à Melbourne, deux autres Français ont pris la porte sur le même score (6-4, 6-4, 6-4) : Gaël Monfils et Quentin Halys, respectivement battus par Tomas Martin Etcheverry (n°30) et Sebastian Korda (n°29). Dans le premier de ces matchs, Monfils a beaucoup tenté (41 coups gagnants) mais aussi beaucoup trop raté (56 fautes directes) pour espérer enrayer le métronome argentin. 

Destin identique pour Caroline Garcia. Après les espoirs nés de sa victoire convaincante contre Naomi Osaka au premier tour, la Française est retombée dans ses travers face à Magdalena Frech, cumulant 39 fautes directes, contre seulement 16 à son adversaire polonaise, s'inclinant 6-4, 7-6 (7/2).

Diane Parry, solide face à Kamilla Rakhimova (7-5, 6-2), s'est offert le droit d'affronter une autre Russe, Mirra Andreeva, au tour suivant. La Française, dont le match a débuté avec plus de trois heures de retard en raison de la pluie tombée sur Melbourne, égale ainsi son meilleur résultat en Grand Chelem. Elle avait déjà atteint le troisième tour à deux reprises, à Roland-Garros et Wimbledon en 2022.

Les favoris : Andreeva surclasse Jabeur

Révélation de la saison passée, Mirra Andreeva (16 ans) n'en finit plus d'impressionner. Et de progresser. Demandez à Ons Jabeur, expédiée en moins d'une heure de jeu par la nouvelle pépite du tennis féminin. Incapable de trouver une solution, la double finaliste de Wimbledon quitte prématurément Melbourne.

Coco Gauff, elle, prolonge son séjour après sa victoire face à sa compatriote américaine Caroline Dolehide (7-6(2), 6-2). Sans être brillante, la 4e joueuse mondiale a su profiter des nombreuses (41) fautes directes de son adversaire. Elle affrontera une autre Américaine, Alycia Parks (82e), pour une place en huitièmes de finale.

En "night session", la Biélorusse Aryna Sabalenka, numéro 2 mondiale, s'est qualifiée sans souci grâce à sa victoire aisée contre la qualifiée tchèque Brenda Fruhvirtova 6-3, 6-2. Au prochain tour, la joueuse de 25 ans affrontera soit l'Ukrainienne Lesia Tsurenko, tête de série N.28, soit l'Espagnole Rebeka Masarova, pour une place en huitièmes de finale.

Chez les hommes Jannik Sinner n'a pas gaspillé de temps. L'Italien n'a laissé que six jeux en route aux dépens du qualifié néerlandais Jesper de Jong, dominé 6-2, 6-2, 6-2 en moins de deux heures. Le numéro 4 mondial, un des principaux outsiders du Grand Chelem australien, affrontera l'Argentin Sebastian Baez (29e) pour une place en huitièmes de finale. Andreï Rublev, tête de série numéro 5, a également fait vite face à l'Américain Christopher Eubanks (6-4, 6-4, 6-4).

En toute fin de night session, Stefanos Tsitsipas, lui, a dû batailler contre Jordan Thomson, et tout un public de Melbourne acquis à la cause du joueur australien. Le Grec, tête de série numéro 7, a eu besoin de 3h37 et de quatre manches au couteau (4-6, 7-6(6), 6-2, 7-6(4) pour se qualifier au 3e tour où l'attend un autre forçat, Luca Van Assche. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.