Novak Djokovic au tapis, Quentin Fillon Maillet au sommet, les Bleus du handball séduisants... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end

Le Serbe a appris dimanche qu'il ne disputerait pas l'Open d'Australie après avoir perdu sa bataille judiciaire avec les autorités locales.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Romain Lagarde, Quentin Fillon Maillet et Novak Djokovic ont fait l'actualité ce week-end (ATTILA KISBENEDEK / AFP CHRISTOF STACHE / AFP Daisuke Tomita / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP)

Un nouveau week-end riche en émotions vient de se terminer, samedi 15 et dimanche 16 janvier. Après deux semaines pleines de rebondissements, Novak Djokovic ne disputera finalement pas l'Open d'Australie. Loin de ces considérations, le biathlète Quentin Fillon Maillet et l'équipe de France de handball ont brillé. Ce fut plus contrasté pour les clubs français en Coupe d'Europe de rugby.

Novak Djokovic, cette fois, c'est fini

Le feuilleton Djokovic est enfin terminé. Dimanche matin, le numéro 1 mondial a enterré ses derniers espoirs de participation à l'Open d'Australie. La justice australienne a débouté le Serbe et l'a sommé de quitter le territoire, à la veille du début du tournoi. Son visa annulé, il a quitté l'Australie pour Dubaï en fin de journée.

Les juges ont validé la décision du ministère de l'Immigration tombée vendredi, qui expliquait que Novak Djokovic était "susceptible de représenter un risque sanitaire pour la communauté australienne". Après deux semaines de flottement, c'est un coup terrible pour le numéro 1 mondial, tenant du titre et victorieux à neuf reprises à l'Open d'Australie. 

Quentin Fillon Maillet toujours au top

Il ne se passe pas un week-end sans que l'équipe de France de biathlon ne brille cette saison. Cela devient une habitude, Quentin Fillon Maillet a éclaboussé la poursuite de Ruhpolding de son talent, l'emportant haut la main. Un quatrième succès en poursuite pour le Français, auteur d'un très bon 18/20 au tir. Il a profité à merveille de l'absence des favoris norvégiens.

Cette performance permet à Fillon Maillet d'accroître son avance en tête de la Coupe du monde. Désormais, le Jurassien compte 97 points d'avance sur son rival Sebastian Samuelsson. De bon augure, à deux semaines et demie du début des Jeux olympiques de Pékin.

L'équipe de France de handball déroule

Tout roule pour l'équipe de France de handball, dans ce début de championnat d'Europe. Déjà victorieux de la Croatie en ouverture, les Bleus n'ont fait qu'une bouchée de la modeste Ukraine, samedi (36-23). Avec ce succès obtenu en reposant quelques cadres, dont Nikola Karabatic, les joueurs de Guillaume Gille se sont ouverts en grand les portes du tour principal. 

"Il y avait des doutes par rapport à des joueurs qui n'avaient pas pu faire la préparation, ou pas dans son entièreté, mais ils ont répondu présent", a analysé l'ancien international Jérôme Fernandez à l'issue de la rencontre. Les Bleus retrouvent la Serbie lundi, pour cette dernière rencontre du tour préliminaire. Même si la qualification est quasiment en poche, les Français ont tout intérêt à viser la gagne pour se positionner au mieux au prochain tour.

Champions Cup : destins contraires pour les clubs français

Après une deuxième journée largement tronquée par le Covid-19, le troisième week-end de Coupe d'Europe de rugby a été contrasté pour les écuries tricolores. Le Racing 92 a validé sa qualification en huitièmes en gagnant chez les Ospreys  (10-25). C'est aussi dans la poche pour La Rochelle, sérieux face à Bath (39-21). Bordeaux-Bègles (45-10 contre les Scarlets) et Clermont (25-19 face à Sale) sont aussi dans le bon wagon, mais il faudra confirmer le week-end prochain. Malgré sa défaite chez les Wasps (30-22), Toulouse reste en position favorable.

La situation est en revanche plus complexe pour Castres, renversé par le Munster (13-16), et pour le Stade Français, battu à Bristol (28-17). Les deux clubs sont au bord de l'élimination. Enfin, Montpellier est toujours dans le coup pour la qualification, mais sa défaite historique au Leinster (89-7 !) fait franchement désordre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.