Benchetrit éliminé par un joueur déclaré positif en cours de match, la menace Covid chamboule déjà les qualifications de l'Open d'Australie

Alors que les qualifications de l'Open d'Australie ont débuté ce dimanche 10 janvier, la menace Covid se fait déjà ressentir à Doha. Et les situations rocambolesques s'enchaînent : Elliot Benchetrit vient d'être éliminé par Denis Kudla déclaré positif pendant la rencontre ! Hier, c'était à Francisco Cerundolo de déclarer forfait après sa victoire sur Guillermo Garcia-Lopez. Des cas positifs qui inquiètent à quelques semaines du début du Grand Chelem.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Elliott Benchetrit (GREG WOOD / AFP)

C'est une nouvelle peu rassurante au lendemain du début des qualifications de l'Open d'Australie ayant lieu à Doha. Elliot Benchetrit (221e mondial) a été éliminé ce lundi des qualifications de l'Open d'Australie par Denis Kudla (6-4, 6-3). Jusque là rien d'anormal... mais les organisateurs ont appris, pendant le match, que le joueur Américain avait été testé positif au coronavirus. Kudla (114e) comme Cerundolo (139e), également testé positif après sa victoire sur Garcia-Lopez (6-2, 6-4) la veille, seront forfaits pour le 2e tour. 

Une nouvelle amère pour Benchetrit

Si le résultat du test avait été délivré quelques temps plus tôt, la suite aurait pu être différente pour Benchetrit. Le joueur qui joue sous les couleurs du Maroc depuis le 1er janvier, aurait pu se retrouver au 2e tour comme il l'explique dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

"Si j'avais gagné le jeu à 5-3 pour faire 5-4, j'aurais été qualifié pour le 2e tour"

"Mon adversaire a été testé positif pendant le match: à 5-3 ils ont eu le résultat. Donc en gros, si j'avais gagné le jeu à 5-3 pour faire 5-4, j'aurais été qualifié pour le 2e tour. Là, on est dans l'attente de savoir si je suis cas contact ou pas. Et si je suis cas contact, ce serait double peine parce que j'ai perdu mon match alors que j'ai joué un mec positif, qu'ils n'ont pas eu le résultat avant mon match, et qu'en plus de ça, je vais devoir rester une semaine dans ma chambre".

L'an dernier, Benchetrit avait passé les trois tours de qualifications à Melbourne, avant de chuter au 1er tour du grand tableau, face à Yuichi Sugita. L'époque et les résultats changent, Benchetrit a payé durement pour l'apprendre. Ce malheureux épisode n'est peut-être que le prémice d'une longue série de résultats tronqués ou faussés par le virus. Les organisateurs de l'Open d'Australie se préparent à quelques nuits blanches...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.