Novak Djokovic : la justice laisse le joueur participer à l’Open d’Australie

Publié Mis à jour
Novak Djokovic : la justice laisse le joueur participer à l’Open d’Australie
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. Naayem - franceinfo
France Télévisions

La justice australienne a contredit le Premier ministre du pays en faisant sortir le joueur Novak Djokovic du centre de rétention dans lequel il était détenu depuis mercredi.

Lundi 10 janvier, la justice australienne a fini par demander la libération immédiate du joueur de tennis serbe Novak Djokovic. Et il n’a pas perdu de temps pour retrouver les cours de tennis, comme le montre la photo partagée sur son compte Twitter. "En dépit de tout ce qu’il s’est passé, je veux rester et essayer de participer à l’Open d’Australie. Je suis venu ici pour disputer un des plus importants tournois, devant des spectateurs incroyables", a-t-il ainsi tweeté. 

Un nouveau rebondissement ?

Cette nouvelle n’a pas manqué de réjouir sa famille et ses supporters. "Pour moi c’est la plus grande victoire de sa carrière. Plus grande encore que tous les grands chlems qu’il a remporté", s'exclame sa mère. Même joie du côté des supporters du tennisman à Melbourne : "Je suis simplement fier aujourd’hui d’être australien", lance un fan australien. Pourtant, un nouveau rebondissement n’est pas impossible dans cette affaire dans la mesure où le ministre de l’immigration dispose d’un pouvoir personnel pour annuler le visa d’un étranger. Si décision est actée d’expulser le joueur, celui-ci pourrait ne pas fouler le sol australien pendant trois ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.