Tournoi de Rome : Djokovic passe, Zverev-Tsitsipas et Swiatek-Sabalenka en demies... Ce qu'il faut retenir des premiers quarts de finale

Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas, vainqueurs vendredi, se retrouveront en demi-finale. Chez les femmes, Iga Swiatek et Aryna Sabalenka se sont imposées.

Article rédigé par
Tom Nouvian - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le numéro 3 mondial Alexander Zverev va disputer sa quatrième demi-finale cette saison. (ANDREAS SOLARO / AFP)

Pas de surprise au tournoi des sept collines. Novak Djokovic, Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas, Iga Swiatek, Aryna Sabalenka... Les premiers quarts de finale de l'ATP Masters 1000 de Rome ont vu tous les favoris se qualifier pour le tour suivant, vendredi 13 mai.

Les affiches des demi-finales se dessinent. Chez les hommes, le 3e au classement ATP, Alexander Zverev, fera face au 5e, Stefanos Tsitsipas. Côté féminin, Iga Swiatek et Aryna Sabalenka s'affronteront en demi-finale, dans un remake de la finale du tournoi de Stuttgart en avril.

Novak Djokovic vainqueur dans l'arène face à Félix Auger-Aliassime

Le Canadien aura bien tout tenté... en vain. Le Serbe était trop fort. Novak Djokovic a remporté, dans la soirée romaine vendredi, son quart de finale face à Félix Auger-Alissime en deux sets très disputés (7-5, 7-6 [7-1]). Un vrai combat de gladiateurs. Mais à ce petit jeu, le numéro un mondial s'est montré impérial.

Dans le tie-break final, Djokovic a déroulé comme il en a l'habitude en s'appuyant sur sa précision chirurgicale, tant au service que sur ses coups droits. Auger-Aliassime a tout simplement dû rendre les armes, impuissant. Le Serbe, en pleine bourre, afffrontera le Norvégien Casper Ruud en demi-finale, lui qui a vaincu Denis Shapovalov un peu plus tôt dans la journée (7-6, 7-5).

Zverev contre Tsitsipas en demi-finale

Après sa victoire face à Alex de Minaur, Alexander Zverev a disposé du Chilien Cristian Garin (48e mondial). L'Allemand a breaké sur le dernier service de son adversaire avant d'emporter le premier set (7-5). La deuxième manche n'a pas vraiment fait débat. Alexander Zverev a fait parler sa puissance en poussant Cristian Garin à la faute pour se hisser en demi-finale (7-5, 6-2). "Ce n'était pas le plus beau tennis de ma carrière, a concédé l'Allemand, mais j'ai fait le boulot et c'est le plus important".

Il affrontera Stefanos Tsitsipas, facile vainqueur de l'Italien Jannik Sinner (7-6, 6-2) en 2h24. Malgré un court central entièrement acquis à la cause de son adversaire italien, Tsitsipas a dicté le ton de la rencontre grâce à son coup droit. Accrocheur dans un premier set qui a duré plus de 1h20, Jannik Sinner, qui n'avait jamais atteint ce stade de la compétition, a fini par céder face au rythme imposé par le Grec. Après deux matchs très fébriles, celui qui a gagné le Tournoi de Monte Carlo a fait le plein de confiance contre un adversaire qu'il avait déjà battu à l'Open d'Australie.

Sabalenka galère, Swiatek avance

Alors qu'elle s'était facilement débarrassée de Jessica Pegula jeudi, la journée a été plus difficile pour Aryna Sabalenka. La Bulgare a dû batailler durant trois sets pour se défaire de l'Américaine Amanda Anisimova (4-6, 6-3, 6-2), qu'elle affrontait pour la troisième fois en cinq semaines et qu'elle n'avait encore jamais battue.

La Bulgare rejoint Iga Swiatek en demi-finale. Vendredi, la numéro 1 mondiale a continué sa promenade à Rome en éliminant la 90e mondiale, Bianca Andreescu (7-6, 6-0). La Polonaise porte ainsi son total de victoires consécutives à 26. Seules les soeurs Williams, Justine Henin et Aryna Azarenka ont fait mieux dans l'histoire. Dans la forme de sa carrière, Iga Swiatek apparaît comme la meilleure candidate pour soulever le trophée romain une deuxième fois d'affilée.

La deuxième demi-finale opposera la Tunisienne Ons Jabeur, victorieuse de Maria Sakkari (1-6, 7-5, 6-1), à la Russe Daria Kasatkina, qui a écarté la Suissesse Jil Belen Teichmann (6-4, 3-2 ab).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.