Tournoi de Miami : Sinner et Bublik novices en quarts, Barty fait respecter la logique... Ce qu'il faut retenir de la 7e journée

Jannik Sinner et Alexander Bublik découvriront pour la première fois les quarts de finale d'un Masters 1000, à Miami. La tête de série N.1, Daniil Medvedev, est également passée sans encombre. Chez les dames, la N.1 mondiale Ashleigh Barty est la première qualifiée pour les demi-finales.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
La joie du numéro deux mondial, Daniil Medvedev, ici à l'occasion de sa qualification pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami, mardi 30 mars 2021. (MICHAEL REAVES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

• Premiers quarts de Masters 1000 pour Jannik Sinner et Alexander Bublik

Le jeune prodige italien continue de franchir les paliers un à un. Après son premier quart de finale en Grand Chelem lors du dernier Roland-Garros, en septembre 2020, Jannik Sinner s'est qualifié pour la première fois en quarts de finale d'un Masters 1000. A Miami, le Transalpin de 19 ans, a écarté sans trembler le Finlandais Emil Ruusuvuori en deux sets : 6-3, 6-2.

C'est seulement son troisième tableau principal de Masters 1000. "Pour moi, ça signifie beaucoup", a-t-il confié après la rencontre sur le site de l'ATP. "Je suis très content de ça et je m'attends évidemment à des matches compliqués ici." Après avoir successivement éliminé Hugo Gaston (6-2, 6-2), Karen Khachanov (4-6, 7-6, 6-4) et Emil Ruusuvuori (6-3, 6-2), le 31e joueur mondial sera opposé au Kazakhstanais Alexander Bublik, tombeur de Taylor Fritz (6-7, 6-3, 6-4). Ce sera également une nouveauté pour Bublik qui n'avait jamais fait mieux qu'un deuxième tour en Masters 1000.

• Ashleigh Barty fait respecter la logique

La N.1 mondiale a dû s'employer en quarts de finale mais a finalement réussi à se défaire de la tête de série numéro 7 Aryna Sabalenka. Il aura tout de même fallu trois sets et 2h25 de jeu à Ashleigh Barty pour se qualifier. Elle avait démarré fort en empochant la première manche 6-4 en trente-neuf minutes. Mais la partie s'est compliquée dans le deuxième set quand la Biélorusse l'a emmenée jusqu'au tie-break, finalement perdu par Barty. L'Australienne a alors repris les choses en main dans le troisième et dernier set (6-3). Fait rare, Sabalenka n'a pas converti la moindre balle de break dans cette rencontre.

Ashleigh Barty est la première qualifiée pour le dernier carré. Elle sera opposée à celle qui sortira victorieuse du duel entre Elina Svitolina et la surprise lettonne Anastasija Sevastova. La 57e joueuse mondiale a notamment sorti Cori Gauff au deuxième tour (1-6, 6-2, 6-3) puis a ensuite profité du forfait de Simona Halep au tour suivant.

• La surprise Hubert Hurkacz

Après avoir déjà sorti la tête de série numéro 6 Denis Shapovalov au tour précédent (6-3, 7-6), Hubert Hurkacz a coupé une autre tête d'affiche, Milos Raonic, en trois sets (4-6, 6-3, 7-6). La rencontre avait mal débuté pour le Polonais qui laissait la première manche au Canadien avant de se rebiffer dans la suivante pour s'offrir un troisième set. Dans cette dernière manche, Raonic est passé complètement à côté de son début de tie-break en multipliant les fautes directes. Mené 6-1, il a effacé trois balles de match avant de céder (7-4).

Hubert Hurkacz s'est qualifié en quarts de finale d'un Masters 1000 pour la deuxième fois seulement de sa carrière. La première remontait à deux ans, en mars 2019, à Madrid. Il était alors tombé face à Roger Federer. Ici, a Miami, il sera opposé à la tête de série numéro 2 Stefanos Tsitsipas, solide vainqueur de Lorenzo Sonego (6-2, 7-6). Pour Raonic, le début de saison compliqué se poursuit. Après l'Open d'Australie et l'ATP 500 d'Acapulco, il est toujours à la recherche de son premier quart de finale de la saison.

• Medvedev, Rublev et Tsitsipas prennent leur quart

Favori chez les hommes, Daniil Medvedev (N.1), vainqueur de l'Américain Frances Tiafoe 6-4, 6-3, s'est, lui, rassuré sur le plan physique, deux jours après son 3e tour franchi péniblement, perclus de crampes. C'est la première fois de sa carrière que le Russe atteint ce stade du tournoi floridien. Il affrontera l'Espagnol Roberto Bautista (N.7) qui a sorti 6-3, 4-6, 7-6(7) John Isner, vainqueur en 2018. "C'est toujours aussi compliqué de jouer avec cette chaleur et l'humidité. On transpire beaucoup, on a envie de changer de t-shirt tous les deux jeux, mais heureusement j'ai pu récupérer vite depuis dimanche", a-t-il dit sur le court après n'y avoir passé que 1h32.

En soirée, Andrey Rublev, l'un des deux favoris de l'autre partie de tableau, avec Stefanos Tsitsipas (tombeur de Songeo en deux sets), est également passé sans encombre. Le Russe (N.4) s'est débarrassé du Tchèque Marin Cilic 6-4, 6-4 et se mesurera à l'Américain Sebastian Korda. Classé 87e mondial, le fils de l'ancien joueur tchèque Petr Korda, vainqueur de l'Open d'Australie en 1998, a créé la surprise en battant 6-3, 4-6, 7-5 l'Argentin Diego Schwartzman, tête de série N.5.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.