Tennis : avec 1 000 victoires en carrière, Novak Djokovic marque encore l'histoire et rejoint quatre légendes

En dominant le Norvégien Casper Ruud samedi en demi-finale du Masters 1000 de Rome, le Serbe a rejoint un club très sélect composé de Jimmy Connors, Ivan Lendl, Roger Federer et Rafael Nadal, seuls à avoir dépassé le cap des 1 000 victoires. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'habituelle rage de vaincre du Serbe Novak Djokovic, lors du Masters 1000 de Rome, le 13 mai 2022. (TIZIANA FABI / AFP)

Entre ici Novak, avec ton cortège aux 1 000 victoires. On ne sait pas si Connors, Lendl, Federer et Nadal ont lu Malraux mais c'est ainsi qu'ils pourraient accueillir Djokovic dans leur Panthéon du tennis. Les quatre joueurs étaient, avant samedi 14 mai, les seuls à avoir remporté plus de 1 000 victoires en carrière. Les quatre fantastiques savaient très bien, pourtant, que le Serbe frappait à la porte depuis quelque temps. L'intronisation, pourtant, a un peu tardé. 

Du fait du rocambolesque épisode de l'Open d'Australie à ses conséquences, Novak Djokovic a peu joué ces dernières semaines. Le numéro 1 mondial (assuré de l'être jusqu'à Roland-Garros) n'a même toujours pas gagné un tournoi en 2022. Pourtant, s'il est loin de ses temps de passage habituels à cette période de l'année, son succès contre Casper Ruud lui ouvre la porte d'un possible premier titre de la saison à Rome, en même temps qu'il le consacre, enfin, dans les joueurs à 1 000 victoires. 

Connors, un titre honorifique en trompe-l'oeil 

Même si rien, dans son jeu ou son attitude, ne semble trahir le moindre fléchissement, le "Djoker" a pris son temps pour frapper dans le mille. A 34 ans et 357 jours, il est en effet le plus âgé des cinq joueurs à atteindre ce cap. C'est presque trois ans de plus que Jimmy Connors, âgé de 32 ans et dix jours quand il avait signé cet exploit. 

On retrouve également l'Américain en tête au nombre total de matchs gagnés en carrière. La longévité de "Jimbo", qui disputait encore un quart de finale à l'US Open à 39 ans, ainsi que ses multiples succès sur des tournois de moindre importance, expliquent en partie cette première place honorifique.

Sans faire injure à Connors ou même Lendl, le trio Federer-Nadal-Djokovic a conquis ses plus belles victoires en Grand Chelem, totalisant 61 sacres à eux trois (21 pour l'Espagnol, 20 pour le Suisse et le Serbe) quand la grande gueule du tennis US et le Tchécoslovaque naturalisé américain n'en ont remporté "que" huit chacun. En outre, le Serbe a remporté 37 Masters 1 000.

Si Federer, qui ne pointe qu'à 23 victoires de Connors, peut encore rêver le détrôner, cela semble plus chimérique pour le Serbe et l'Espagnol qui devraient encore remporter plus de 200 matchs pour se rapprocher du sceptre. Du reste, sur leurs vieux jours, Novak et Rafael privilégient clairement la qualité à la quantité, en choisissant avec parcimonie leurs apparitions.

L'histoire, donc, se souviendra que Nole a signé sa 1000e victoire en demi-finale du Masters 1000 de Rome, sa 379e dans cette catégorie de tournoi. Le Serbe en a également remporté 323 en Grand Chelem et talonne Rafael Nadal au pourcentage de victoire en carrière (83,3% contre 83,1%). Si tous les chemins mènent à Rome, celui emprunté par Novak Djokovic cette semaine pourrait le rapprocher encore plus du Colisée du tennis. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.