Cet article date de plus d'un an.

Masters 1000 de Paris : Novak Djokovic s'en sort sans convaincre contre Corentin Moutet et passe en huitièmes

Aux abonnés absents pendant plus d'une heure, Novak Djokovic (1er) a finalement pris le meilleur sur un valeureux Corentin Moutet (97e) ce mercredi, au 2e tour du Masters 1000 de Paris-Bercy. Après avoir sauvé deux balles de set dans une première manche catastrophique, le Serbe s'est imposé dans la douleur (7-6, 6-4) et se qualifie pour les huitièmes de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Poussif et laborieux, Novak Djokovic (1er) était bien loin de ses standards ce mercredi à Bercy ! Le Serbe, imprécis en fond de court comme on a rarement vu, a finalement limité la casse face à Corentin Moutet (97e) (7-6, 6-4). 

Le Français pourra avoir des regrets car dans la première manche, c’est bien lui qui a pris l’avantage, aussi bien au niveau du score qu’au niveau du jeu. Brouillon, le numéro 1 mondial a vendangé pendant plus d’une heure, commettant 22 fautes directes dans le premier set.

Corentin Moutet s’est même procuré deux balles de première manche à 5-3 sur le service du Serbe avant que ce dernier recolle à l’expérience. Avec un jeu parsemé de rares coups d'éclat, Djokovic a serré le jeu dans le tie-break pour boucler la première manche et mettre un coup de massue au moral du Français. 

Dans le deuxième set, le Serbe s'est ressaisi en prenant deux fois le service du Français avant de connaître de nouveaux des difficultés sur sa mise-en-jeu. Moutet est revenu à 4-3, relançant l'espoir à Bercy. Un espoir de courte durée, car le Serbe n'a plus commis d'erreur sur son service, bien heureux de s'imposer en deux sets (7-6, 6-4). 

"Il était plus fort que moi"

"Ce qui domine, c'est la déception. Je n'ai pas grand-chose à me reprocher à part des occasions que j'ai manquées, mais je ne peux rien y faire à part mieux jouer la prochaine fois", a commenté Moutet qui jouait pour la première fois, à 20 ans, contre le Serbe.

"Je pense que je l'ai embêté un peu au premier set. Cela veut dire que la tactique, je l'avais plutôt bien pensée et voilà, après, cela n'a pas suffi, il était plus fort que moi. J'ai encore beaucoup de travail pour arriver à ce niveau de jeu constamment et j'ai envie de dire le plus souvent possible. Aujourd'hui, j'ai eu un bon niveau de jeu mais ce n'était pas encore assez pour battre ce genre de joueur", a-t-il ajouté. 

Le Français peut toujours se consoler, il a régalé Bercy de quelques magnifiques points. 

En huitièmes de finale le Djoker devra hausser le niveau s'il veut toujours prétendre à la place de numéro 1 mondial en fin de saison. Il sera opposé au Britannique Kyle Edmund (75e). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.