Jo-Wilfried Tsonga

Résumé de la rubrique

Jo-Wilfried Tsonga compte toujours parmi les tennismen français les plus connus et appréciés. Il s’est imposé comme l’un des plus grands talents qu'ait connu le tennis tricolore ces cinquante dernières années. Tsonga n'est ainsi devancé que par Yannick Noah – dernier vainqueur français d'un tournoi du Grand Chelem en 1983 – au nombre de titres et de semaines passées dans le top 10 mondial.

"JWT" s'est révélé plutôt tardivement sur le circuit ATP, à 22 ans, en s'invitant en finale de l'Open d'Australie 2008 après avoir dominé l'Ecossais Andy Murray et son compatriote Richard Gasquet puis balayé Rafael Nadal à la surprise générale en demi-finale, avant d'être battu par Novak Djokovic, alors vainqueur de son premier titre en Grand Chelem.

Souvent brillant lors des matchs face aux meilleurs joueurs du monde, Il est le seul Français à avoir battu trois fois dans sa carrière un joueur classé n°1 mondial. Tsonga compte à son palmarès deux Masters 1000 (Paris-Bercy en 2008 et Toronto 2014) parmi ses 18 titres, une Coupe Davis remportée avec la France en 2017 et une médaille d'argent aux JO de Londres de 2012, en double avec Mickaël Llodra. Il est en outre l'un des rares Bleus à avoir atteint le top 5 mondial et l'un des deux à avoir disputé une finale lors du Masters (en 2011).

Cette armoire à trophées pourrait être encore plus remplie sans les nombreuses blessures qui ont jalonné la carrière de Jo-Wilfried Tsonga (genou, épaule, abdominaux…) et l’ont peut-être privé d’un titre du Grand Chelem lorsqu’il évoluait au sommet de son art.