Cet article date de plus de huit ans.

Fed Cup - C’est déjà fini pour les Bleues, balayées (3-0) par l'Allemagne

L’équipe de France de Fed Cup a été balayée par l’Allemagne ce weekend (3-0). Alignée ce dimanche lors d’un simple décisif, Pauline Parmentier n’a rien pu faire face à Julia Goerges, 6-4, 6-2. La France a payé cher l’absence de Marion Bartoli, grippée, et devra sauver sa tête dans le groupe mondial II lors des barrages.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Pour Amélie Mauresmo, c’est ce qu’on appelle une entrée en matière difficile. Pour son premier weekend à la tête de l’équipe de France de Fed Cup, l’ancienne numéro 1 mondiale a assisté impuissante à la déroute de ses joueuses. Pauline Parmentier, 76e mondiale, n’a pas pu inverser la tendance dimanche après-midi face à Julia Goerges, 19e mondiale. Un match à sens unique et une défaite logique, 6-4, 6-2. 

Le scénario aurait-il été différent avec Marion Bartoli dans l'effectif ? Difficile à dire. Mais son absence a pesé sur le résultat final, c'est certain. Réintégrée dans le groupe mais absente des courts à cause d'un état grippal, la numéro 1 française devra attendre pour disputer son premier match de Fed Cup depuis 2004.

Avec trois défaites en trois matchs, la déroute pour les Bleues est complète. La France est condamnée à sauver sa tête dans le groupe mondial II lors d'un match de barrage, sous peine d'être rétrogradée en troisième division ! Les rencontres se disputeront les 20 et 21 avril prochains. Reste à savoir qui les filles de Mauresmo retrouveront parmi le Canada, la Grande-Bretagne, la Pologne,  le Kazakhstan, l'Ukraine, la Belgique ou le perdant d'Argentine-Suède.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fed Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.