Open d'Australie : un "champion extraordinaire", une "idole"... Le monde du sport rend hommage à Rafael Nadal, vainqueur de son 21e titre du Grand Chelem

En battant Daniil Medvedev, en finale, dimanche, l'Espagnol a encore marqué l'histoire du tennis et du sport mondial.

Article rédigé par
Léo-Pol Platet - franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal pose avec son trophée après avoir remporté la finale de l'Open d'Australie, le 30 janvier 2022 à Melbourne. (FIONA HAMILTON / TENNIS AUSTRALIA / AFP)

Ce sont ses plus grands rivaux. Et, pour cette fois, ses premiers admirateurs. Victorieux de son 21e titre du Grand Chelem, dimanche 30 janvier, à l'Open d'Australie, Rafael Nadal a reçu les éloges du monde du sport, et plus particulièrement de ses deux principaux concurrents : Novak Djokovic et Roger Federer.

"Quel match ! Sincères félicitations à mon ami et grand rival Rafael Nadal pour être devenu le premier homme à remporter 21 titres du Grand Chelem", a réagi Federer dans une story Instagram. Le Suisse, toujours convalescent après une opération à un genou, n'a pu prendre part cette année au tournoi australien.

La "combativité" de Nadal mise en avant

"C'est fantastique, il ne faut jamais sous-estimer les grands champions. Ton incroyable éthique de travail, ton dévouement et ta combativité sont une grande inspiration pour moi et pour d'innombrables personnes à travers le monde", a encore écrit Roger Federer.

Novak Djokovic a lui aussi rendu hommage à l'"impressionnante combativité" de Nadal sur Twitter, alors que le Majorquin a dû remonter un handicap de deux sets pour finalement l'emporter après une bataille acharnée d'environ 5h30 contre Medvedev.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Novak Djokovic (@djokernole)

"Félicitations à Rafael Nadal pour son 21e Grand Chelem. Un exploit incroyable", a tweeté le n°1 mondial, qui a également félicité Medvedev et la gagnante de l'Open d'Australie, Ashleigh Barty. 

Riner, Fourcade et Cornet...

Au-delà de ses rivaux, c'est l'ensemble du monde du sport qui s'est montré dithyrambique à l'égard de l'Espagnol. Sur Twitter, le pilote espagnol Marc Marquez a fait part de son admiration : "Quelle détermination, quel mental, quel courage !" . Autre compatriote et autre grand nom du sport, le basketteur Pau Gasol a assuré que ces 21 tournois du Grand Chelem n'étaient "rien quand on les compare à l'héritage, chaque plus grand, laissé" par Nadal.

Du côté des Français, Teddy Riner a salué un "champion extraordinaire", quand Martin Fourcade a salué, avec ironie, la fin d'un débat, celui du plus grand joueur de tennis de l'histoire : "C’est pas comme cette histoire de chocolatine... au moins là il n’y a pas débat ! #21."

Quart de finaliste dans le tableau féminin, Alizé Cornet a expliqué avoir pleuré, avant de saluer son "idole". "C'est quasiment surréaliste", estime pour sa part l'ancien joueur Paul-Henri Mathieu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Daniil Medvedev

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.